Глобальная платформа фермерских полевых школ

Sénégal: Linguères - Journée portes ouvertes sur les résultats de la première formation des agents techniques sur les champs-écoles agro-pastoraux (CEAP)

04/08/2017 27/07/2017

 La FAO et ses partenaires ont développé une nouvelle approche de formation sur les techniques d’adaptation au changement climatique (ACC)

Dans le cadre du Projet « Intégration de la résilience climatique dans la production agro-pastorale pour la sécurité alimentaire dans les zones rurales vulnérables à travers l’approche des champs-école paysans », l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) a organisé une Journée portes ouvertes pour présenter les résultats de la formation de la première promotion de facilitateurs de champ école agropastoral (CEAP).

Cette journée a été organisée le jeudi 27 juillet 2017 au Service départemental de l’Elevage de Linguère. Elle marqua la fin de la première expérimentation de mise en œuvre de l’approche de champs école agropastoral au Sénégal et en Afrique de l’Ouest. La première phase d’expérimentation de l’approche champ école agropastoral (CEAP) a démarré en novembre 2016 dans  la Zone Sylvo-pastorale. Le Préfet de Linguère, le Maire du Département de Linguère, le Représentant a.i  de la FAO au Sénégal prendront part à cette cérémonie.

En tant que cadres de transfert d’innovations et de techniques agropastorales, le champ école agropastoral est une approche de formation participative basée sur un apprentissage par la pratique. Le programme de formation des facilitateurs a été exécuté de novembre 2016 à juillet 2017 en 7 sessions de cours théoriques et pratiques  conduit en partenariat avec le Projet d’Appui à la Sécurité Alimentaire dans les régions de Louga, Matam et Kaffrine (PASA LouMaKaf), l’ONG Agronomes et Vétérinaires sans Frontières (AVSF), l’Agence nationale de la Grande Muraille Verte (ANGMV) et les Services départementaux de l’Elevage et des Eaux et Forêts de Linguère et de Ranérou.

Cette formation des facilitateurs a regroupé  des agents à la base des services techniques de l’Elevage, de l’Agriculture  et des Eaux et Forêts et des animateurs/relais des projets, ONG et organisations professionnelles partenaires de la FAO. L’objectif a été  de permettre aux participants d’avoir une bonne compréhension des principes, des caractéristiques et des éléments fondamentaux d’un CEAP. Cette cérémonie de journée porte ouverte a aussi été marquée par la remise de  certificats  à la première promotion de  facilitateurs en champ école agropastoral  

Le Projet « Intégration de la résilience climatique dans la production agro-pastorale pour la sécurité alimentaire dans les zones rurales vulnérables à travers l’approche des champs- école paysans », mis en œuvre par la FAO sur un financement du Fonds pour l’Environnement Mondiale (FEM), vise à contribuer à  la réduction des menaces induites par le changement climatique (CC) en introduisant des actions d’adaptation au changement climatique (ACC) à travers les Champs Ecoles Paysans (CEP) et les Champs Ecole Agro-Pastoraux (CEAP). Le projet collabore avec des structures et des projets et des programmes nationaux dans trois zones éco-géographiques du Sénégal (ZEG) à savoir : le Ferlo (ou zone Sylvo-pastorale), le Bassin arachidier et le Sénégal Oriental.

Contact : Yacine Cisse, Bureau FAO Sénégal – Yacine.Cisse@fao.org