FAO.org

Accueil > Sécurité sanitaire des aliments

Sécurité sanitaire des aliments

Les consommateurs du monde entier sont en droit d'attendre des aliments qu'ils achètent et consomment qu'ils soient sûrs et de grande qualité. De bons aliments sains constituent la base d'un régime alimentaire nutritif. En plus de préserver le bien-être des consommateurs, la sécurité sanitaire est également essentielle pour permettre aux producteurs agricoles d'accéder aux marchés. Cela contribue au développement économique et à la réduction de la pauvreté.

La sécurité sanitaire des aliments est l'absence - ou alors à un niveau acceptable et sûr – de risques alimentaires pouvant nuire à la santé des consommateurs. Les risques d'origine alimentaire peuvent être de nature microbiologique, chimique ou physique et sont souvent invisibles à l'œil nu, tels que les bactéries, les virus ou les résidus de pesticides.

La sécurité sanitaire des aliments joue un rôle essentiel pour garantir que les aliments soient sains à tous les stades de la chaîne alimentaire, de la production à la récolte, en passant par la transformation, le stockage, la distribution, la préparation et la consommation.

Chaque année, l'impact des denrées alimentaires insalubres entraîne une perte de production d'environ 95 milliards de dollars EU dans les économies à revenu faible et intermédiaire.
La sécurité sanitaire des aliments est un catalyseur essentiel de l'accès au marché et de la productivité, moteur du développement économique et de la réduction de la pauvreté, en particulier dans les zones rurales.
Chaque année, plus de 600 millions de personnes sont malades et 420 000 autres personnes meurent après avoir consommé des aliments contaminés par des bactéries, des virus, des parasites, des toxines et des produits chimiques.
Les maladies d'origine alimentaire peuvent toucher des personnes de tous âges, mais les plus vulnérables sont les enfants de moins de 5 ans et les personnes vivant dans les sous-régions à faible revenu dans le monde.
L'éducation des consommateurs en matière de sécurité sanitaire des aliments peut potentiellement réduire les maladies d'origine alimentaire. Pour chaque dollar investi, le retour sur investissement est jusqu'à dix fois supérieur.
Les changements climatiques peuvent influer sur l'occurrence géographique et la prévalence des dangers pour la sécurité sanitaire des aliments, entraînant une modification de la structure des agents pathogènes et des mycotoxines, des biotoxines marines et des métaux lourds (tels que le cadmium, le mercure) qui contaminent les aliments.
L'objectif d'un monde Faim Zéro ne peut être atteint que si les aliments consommés sont salubres.
L'objectif d'un monde Faim Zéro ne peut être atteint que si les aliments consommés sont salubres.
La sécurité sanitaire des aliments relève d'une responsabilité partagée entre les gouvernements, les industries et les consommateurs.

Le rôle de la FAO

Assurer la sécurité sanitaire des aliments est un processus complexe qui débute dès la ferme et se termine quand l'aliment est consommé. La FAO est la seule organisation internationale qui supervise tous les aspects de la chaîne alimentaire, offrant ainsi une vision unique à 360 degrés sur la sécurité sanitaire des aliments. Un partenariat de longue date avec l'Organisation mondiale de la santé (OMS) renforce cette perspective. Dans le cadre de mandats complémentaires, la FAO et l’OMS couvrent un large éventail de questions visant à promouvoir la sécurité sanitaire des aliments et à protéger la santé des consommateurs. En règle générale, l’OMS supervise et entretient des relations étroites avec le secteur de la santé publique et la FAO s’occupe de l'ensemble des questions de sécurité sanitaire des aliments tout au long de la chaîne de production.

La FAO aide les pays membres à prendre en compte les questions de sécurité alimentaire en:

  • Renforçant les systèmes nationaux de contrôle de la réglementation des aliments en:

    aidant les autorités nationales à formuler des politiques cohérentes, qui reposent sur des preuves scientifiques

    aidant les gouvernements à revoir et à mettre à jour la législation alimentaire

    développant les capacités institutionnelles et individuelles pour mener des activités d'inspection des aliments fondée sur les risques, d'échantillonnage et d'analyse des aliments, de communication des risques et de gestion de la sécurité sanitaire des aliments.
  • Travaillant avec les producteurs de produits alimentaires locaux pour élaborer des mesures visant à prévenir ou à réduire au minimum les risques pour la sécurité sanitaire des aliments pour animaux et des denrées alimentaires.
  • Hébergeant la Commission mixte FAO/OMS du Codex Alimentarius, l'organe mondial de normalisation de la sécurité sanitaire et de la qualité des aliments.
  • Fournissant des avis scientifiques indépendants et variés aux pays membres et au Codex par l'intermédiaire d'organes d'experts sur les additifs alimentaires (JECFA), l'évaluation des risques microbiologiques (JEMRA) et les résidus de pesticides (JMPR).
  • Contribuant aux informations et à la prospective sur la chaîne alimentaire concernant les questions de réglementation des aliments.
  • Fournissant des conseils aux pays sur des questions émergentes telles que la résistance aux antimicrobiens, le séquençage du génome entier et les nanotechnologies.
  • Facilitant l'accès à l'information via des plateformes, des bases de données et des outils pertinents pour appuyer l'évaluation et la gestion de la sécurité sanitaire des aliments.
  • Promouvant la préparation aux situations d'urgence en matière de sécurité sanitaire des aliments par le biais du système de prévention des urgences de sécurité sanitaire des aliments (EMPRES Sécurité sanitaire des aliments) et en échangeant rapidement des informations lors de situations d'urgence relatives à la sécurité des aliments par l'intermédiaire du Réseau international des autorités de sécurité sanitaire des aliments (INFOSAN).

Dernières publications

Partagez