Sorry, you need to enable JavaScript to visit this website.

Forum global sur la sécurité alimentaire et la nutrition • Forum FSN

Re: Rural radio and community media: empowering rural youth for resilient livelihoods and improved food security and nutrition

Peter Kettler
Peter KettlerRadio Lifeline

>> VERSION FRANÇAISE CI-DESSOUS

 

Radio Lifeline has been broadcasting weekly programs to various farming sectors in East Africa since 2004.  Our experience has taught us that there are three main keys to providing value to the targeted listeners:

  • Programming consistency
  • Participation of listeners
  • Variety

Program consistency - Programs need to be broadcast at the same day/ time each week to build a loyal audience base.  Broadcasts that happen every fortnight or every other week, tend to suffer from poor audience retention. Also, program quality needs to be maintained through a consistent production team and the same familiar presenters.  Broadcasts that tend to jump from format to format result in a confused listener base.

Participation of listeners -  while there are any number of farm-focused broadcasts being aired, we have discovered that listeners tend to tune them out if information is being broadcast at an audience rather than to an audience.  For example, while there are many programs that address the AIDS/HIV crisis, listeners have told us that most of them offer information of what to do as opposed to why you should do it.  By including interviews with individuals/couples who have incorporated some prevention and testing strategies, listeners hear about the consequences of making choices from their own peer group.  We have found that this can significantly accelerate learning and adaptation.

Variety -  A program that focuses narrowly on one topic can lose listenership fairly quickly.  However, broadcasts that offer information that can contribute to improved livelihoods as well as a better quality of life attract a much broader audience.  Also, by discussing topics such as sexual health or family planning, issues that often are not openly discussed in family or social settings, broadcast programs can be a catalyst toward further discussion within the listening audience. 

Again, this is from our own experience - I would be interested in hearing perspectives from other projects and programs that have successfully employed other strategies.

Radio Lifeline diffuse des programmes hebdomadaires destinés à plusieurs secteurs d'agriculteurs en Afrique de l'Est depuis 2004.  Notre expérience nous a démontré qu'il existe trois facteurs clés pour apporter une valeur ajoutée à l’auditoire visé.

  • La cohérence de la programmation
  • La participation des auditeurs
  • La diversité

Cohérence de la programmation - les programmes doivent être diffusés le même jour/la même heure chaque semaine afin de créer un noyau d'auditeurs fidèles.  Les programmes radio diffusés tous les quinze jours ou de façon irrégulière affiche généralement un faible taux de rétention d'auditeurs. Par ailleurs, la qualité du programme doit être constante, en assurant une solide équipe de productions et les mêmes présentateurs. Les programmes radiodiffusés qui passent d'un format à l'autre tendent à créer une confusion parmi le noyau d'auditeurs.

Participation des auditeurs - il existe  plusieurs programmes radiodiffusés sur le thème de l'agriculture mais nous avons découvert que les auditeurs tendent à s'en éloigner si l'information est diffusée à un public, plutôt que pour un public.  Par exemple, il existe de nombreux programmes sur le thème de la crise du sida/VIH ; des auditeurs nous ont signalé que la plupart de ces programmes donnent des informations sur ce qu'il faut faire sans expliquer pourquoi il faut le faire.  Les entrevues effectuées aux personnes/couples  sur les mesures de prévention et les stratégies de tests permettent aux auditeurs d'entendre l’avis d'un groupe de pairs sur les conséquences des différents choix à faire.  Nous avons constaté que ceci accélère l'apprentissage et l'adaptation de façon significative.

Diversité - un programme qui se centre de façon étroite sur un seul thème peut perdre rapidement son auditoire.  En revanche, les programmes qui présentent des informations pouvant contribuer à l'amélioration des moyens d'existence et de la qualité de vie attirent un public beaucoup plus large.  Par ailleurs, l'abordage de thèmes comme la vie sexuelle ou la planification familiale, questions qui sont rarement abordées ouvertement dans les contextes familiaux ou sociaux, peut faire en sorte que les programmes radiodiffusés se transforment en catalyseurs d'une discussion postérieure avec les auditeurs.

Une fois encore, ces données sont basées sur notre propre expérience. J'aimerais beaucoup entendre les perspectives d'autres projets et programmes ayant employé avec succès d'autres stratégies.