FAO.org

Accueil > En action > projects > Le Projet d’atténuation du changement climatique dans l’agriculture (MICCA) > Sur le terrain > Amérique latine et région des Caraïbes
Le Projet d’atténuation du changement climatique dans l’agriculture (MICCA)

Amérique latine et région des Caraïbes

Dans le cadre de la stratégie de renforcement des capacités adoptée par la FAO, MICCA fournit une aide aux gouvernements d’Amérique Latine et des Caraïbes afin de les aider pour l’élaboration et la proposition des inventaires nationaux de GES à la CCNUCC. Cette aide est fournie principalement au niveau régional, sous régional et national.

Aide de MICCA pour les bases de données des GES en Amérique Latine et dans la région des Caraïbes

2017: The UNFCCC secretariat in collaboration with UNDP, CGE and FAO, organized a workshop on Building of Sustainable National Greenhouse Gas Inventory Management Systems, and the Use of the 2006 IPCC Guidelines for National Greenhouse Gas Inventories for the Latin America and Caribbean Region. It took place in Rodney Bay, Saint Lucia, 13-16 June with the active participation of 31 experts from around 20 countries of the region.

The workshop has built capacity on GHG inventory preparation for developing countries. MICCA has exclusively and entirely covered the AFOLU component of the workshop.

More information is available here and here

2014: Atelier mésoaméricain FAO sur les inventaires et les projets d’atténuation des émissions nationaux dans le domaine de l’agriculture et de l’utilisation des terres, du changement d’affectation des terres et de la foresterie, au Costa Rica. L’objectif de cet atelier était de dresser un état des capacités techniques et institutionnelles et d’identifier les besoins pour l’élaboration des inventaires nationaux de GES et des rapports biennaux actualisés. Communiqué de presse du Bureau régional de la FAO pour l’Amérique Latine et les Caraïbes.

2013: Deuxième atelier de la FAO sur les statistiques des émissions de GES  à Trinidad et Tobago. L’objectif de cet atelier était d’attirer l’attention sur les statistiques agricoles issues des rapports nationaux de la CCNUCC sur les GES, d’évaluer d’éventuelles failles techniques et institutionnelles et de faciliter le dialogue entre les Ministères de l’Agriculture, les Instituts nationaux des statistiques et les Bureaux chargés de rapports nationaux sur les GES. 18 pays ont participé à cet atelier organisé en collaboration avec l’Instituto Interamericano de Cooperacion para la Agricultura (Institut de Coopération Panaméricain pour l’Agriculture). Cet atelier a offert aux participants la possibilité de partager leur expérience et d’apporter des réponses initiales aux défis auxquels ils doivent faire face dans leur pays.