Ressources naturelles
     et l'environnement

Nouvelles, Publications et Avis - Bioénergie

janvier 2012
Policy Brief: The Case for Energy Smart Food Systems

An interdisciplinary approach is necessary to ensure that food, energy and climate are jointly addressed, trade-offs considered, and appropriate safeguards are put in place. These issues will not be addressed through a single initiative. Because of its importance, scope and complexity, this challenge must be met through participation of a broad constituency of interested parties. This demands a multi partner international effort to implement energy-smart solutions in a non fragmented and cost effective way. Within this context, FAO proposes setting up an “Energy Smart Food for People and Climate”Multi-Partner Programme to be launched in 2012. The aim of the Programme is to address the energy dimension in relation to food security and energy poverty and should be seen as an essential component to climate-smart agriculture.

Disponible en:

Pour accéder aux informations liées, voir les pages thématiques suivantes: -Bioénergie  
juin 2011
Ressources naturelles et de l’environnement lettre d’information
juin 2011 • Numéro 07

Dans ce numéro, nous examinerons le Partenariat mondial sur les bioénergies et le travail important qu’il a entrepris – en collaboration avec les gouvernements et les institutions internationales – pour formuler des indicateurs de durabilité pour les projets de bioénergie. Nous nous intéresserons aussi à l’Initiative ‘Aliments pour les villes’, une approche intégratrice pour coordonner les activités de la FAO dans les zones urbaines et périurbaines et pour partager les bonnes pratiques avec d’autres organisations internationales et de la société civile. Enfin, nous vous présenterons le nouveau rapport sur l’eau « Changement climatique, eau et sécurité alimentaire ».

Disponible en: | |

Pour accéder aux informations liées, voir les pages thématiques suivantes: -Régimes fonciers  -Ressources en eau  -Bioénergie  
juin 2011
Intégrer les systèmes alimentation-énergie pour la population et le climat
Une vue d’ensemble

Les petits exploitants agricoles constituent le plus grand groupe d’agriculteurs dans le monde et ils jouent un rôle essentiel pour la sécurité alimentaire nationale dans les pays en développement. L’intégration, l’intensification et donc l’augmentation de la production alimentaire et énergétique offrent des perspectives intéressantes à cet important groupe de producteurs, en termes de sécurité alimentaire et énergétique - au niveau local (rural) comme au niveau national – et permettra de réduire à la fois la pauvreté et l’impact environnemental. Bien que la biomasse constitue encore aujourd’hui la principale source d’énergie des communautés rurales pauvres des pays en développement, elle ouvre également depuis plusieurs années, des perspectives intéressantes en matière de production de biocarburants liquides pour le transport. Ce nouvel enjeu est à l’origine d’importantes controverses, s’agissant notamment du risque potentiel que la production de biocarburants peut représenter pour les communautés rurales pauvres des pays en développement, mais aussi des questions relatives au changement climatique.

Disponible en:

Pour accéder aux informations liées, voir les pages thématiques suivantes: -Le changement climatique  -Bioénergie  
mai 2011
Nouveaux outils pour peser le pour et le contre des bioénergies
Une méthodologie FAO pour évaluer le bénéfice potentiel des plantes

Disponible en: | |

Pour accéder aux informations liées, voir les pages thématiques suivantes: -Bioénergie  
avril 2011
Cadre d’analyse des impacts environnementaux de la bioénergie (BIAS)

Le cadre d’évaluation des impacts de la bioénergie (BIAS) intègre les principales questions relatives à l’analyse des impacts et processus environnementaux consécutifs au développement de la bioénergie et propose une analyse et une évaluation des principales méthodologies disponibles à cet égard, qu’elles soient testées ou non testées. Il s’inscrit dans une démarche plus générale entreprise par la FAO pour prendre en compte certains impacts plus généraux dans les processus de décision, s’agissant notamment de la sécurité alimentaire et de l’environnement. Dans le contexte actuel, caractérisé par un développement rapide, les décisions d’investissements ou d’utilisation des terres ont effet bien souvent déjà été prises, avec une politique environnementale très vague et sans tenir compte, comme cela serait nécessaire, des conséquences environnementales. Ce cadre constitue une étape vers l’élaboration d’outils pratiques d’aide à la décision et pourrait servir de repère ou de point de référence pour l’adoption de nouvelles méthodologies, de nouvelles approches d’évaluation et pour l’élaboration des futures normes.

Disponible en:

Pour accéder aux informations liées, voir les pages thématiques suivantes: -Bioénergie  

Filtrer les ressources d'information selon les thématiques suivantes: