Ressources naturelles
     et l'environnement

Nouvelles, Publications et Avis - Géo-information

février 2002
Détermination des zones prioritaires pour la lutte contre la trypanosomiase au moyen de données satellite et de la logique flou: Etude pilote réalisée au Togo
Série télédétection pours décideurs. Nº 20

Cette série, produite par le Service de l'environnement et des ressources naturelles de la FAO s'adresse aux décideurs que sont les chefs de service et directeurs de division d'administrations nationales et internationales, les directeurs de projet, les planificateurs et les responsables d'organismes de développement. Elle a pour objet de présenter les diverses possibilités d'appliquer les nouvelles techniques de télédétection et d'utilisation de systèmes d'informations géographiques pour faciliter la planification et la gestion des ressources naturelles renouvelables dans les secteurs de l'agriculture, de la foresterie et des pêches. Le présent numéro est plus spécialement destiné aux décideurs chargés d'appliquer les mesures de lutte contre les maladies à transmission vectorielle, et d'assurer la gestion des parcours.

Disponible en: |

Pour accéder aux informations liées, voir les pages thématiques suivantes: -Geo-Information  
février 2002
Sites de Surveillance des Ecosystèmes Terrestres

Le Système Global d’Observation Terrestre (GTOS) a récemment amélioré la base de données des Sites de Surveillance des Ecosystèmes Terrestres (TEMS). TEMS est un répertoire international de sites et réseaux dont la mission est de surveiller, sur le long terme, nos écosystèmes terrestres. Il fournit des informations sur le “qui fait quoi et où” à destination des chercheurs et des décideurs. Entre autre, les utilisateurs peuvent localiser quels sites mesurent certaines variables environnementales (parmi une liste de 110 variables). Chaque variable comprend une fiche méthodologique détaillée. De plus TEMS permet d’accéder à 65 bases de données socio-économiques régionales et globales. Actuellement, TEMS contient des informations sur 460 sites, 40 réseaux, 560 points de contact dans 85 pasy. TEMS est utilisé principalement pour: La modélisation, les missions d’évaluation et la recherche scientifique, La mise en évidence des inégalité dans maillage des réseaux de surveillance, Lier des observations terrain et la télédétection dans études régionales et globales. Cette nouvelle version contient des fonctions comme: un accès plus rapide aux informations, quatre cartes entièrement interactives, des données climatiques locales provenant de la FAO et un module spécialisé sur les zones côtières.

Disponible en:

Pour accéder aux informations liées, voir les pages thématiques suivantes: -Geo-Information  
juin 2001
Sommet mondial du développement durable
Johannesburg 2002

Le premier Sommet de la Terre tenu à Rio de Janeiro en 1992 a marqué un tournant dans la manière d'aborder l'environnement et le développement. Les dirigeants mondiaux ont adopté Action 21, un programme de grande envergure visant à atteindre le développement durable au XXI° siècle. Dix ans après l'Assemblée générale a convenu que le Sommet de Johannesburg serait officiellement baptisé "Sommet mondial pour le développement durable" et se tiendrait en Afrique du Sud en septembre 2002 au niveau des chefs d'État. Le Sommet a pour but de réaffirmer, au plus haut niveau politique, l'engagement mondial envers le partenariat Nord/Sud visant à accélérer la mise en œuvre d'Action 21. La FAO participe activement au processus le Sommet mondial pour le développement durable plus particulièrement en ce qui concerne la préparation de documents pour le processus intergouvernemental.La FAO attend avec un grand intérêt le Sommet mondial pour le développement durablequi constituera une occasion unique d'attirer l'attention des dirigeants mondiaux sur certains des enjeux fondamentaux et des possibilités offertes à la communauté mondiale dans l'exécution des différents chapitres d'Action 21, dont elle est le maître d'œuvre et un partenaire essentiel.

Disponible en: | |

Pour accéder aux informations liées, voir les pages thématiques suivantes: -Geo-Information  -Le changement climatique  -Ressources génétiques et biodiversité  
février 2001
LCCS: Land cover classification system

Despite the high demand of natural resources information, many existing maps/digital databases are not developed to really meet multi-user requirements. One of the basic causes (generally underestimated) of such situation is the type of classification/legend used to describe basic information such as land cover and/or land use: many of these classifications/legends are generally not comparable one to another and very often single project oriented. Although there are many classification systems in existence throughout the world, there is no single internationally accepted land cover classification system. Analysis of the physical and human resources information in many countries has revealed the following difficulties: basic information on environment and natural resources are often limited in extent; the quality of existing information is extremely variable and the way it is presented is often not optimal to support decision-making; topographical maps and thematic maps, when available, are heterogeneous; the information provided by the various institutions are often duplicated or inconsistent within the same country; it is extremely difficult to integrate or compare the existing information made available by departments and organizations.

Disponible en:

Pour accéder aux informations liées, voir les pages thématiques suivantes: -Ressources en terres  -Geo-Information  
octobre 2000
Solar photovoltaics for sustainable agriculture and rural development by B. van Campen, D. Guidi and G. Best
Environment and Natural Resources Working Paper No. 2

Solar photovoltaic (PV) systems have shown their potential in rural electrification projects around the world, especially concerning Solar Home Systems. With continuing price decreases of PV systems, other applications are becoming economically attractive and growing experience is gained with the use of PV in such areas as social and communal services, agriculture and other productive activities, which can have a significant impact on rural development. There is still a lack of information, however, on the potential and limitations of such PV applications. The main aim of this study is, therefore, to contribute to a better understanding of the potential impact and of the limitations of PV systems on sustainable agriculture and rural development (SARD), especially concerning income-generating activities. It is, in fact, of paramount importance to identify the potential contribution of PV to rural development in order to gain further financial and political commitment for PV projects and programmes and to design appropriate PV projects. One of the main lessons learnt through this study is that success of PV programmes is significantly enhanced when an integrated strategy is followed. Solar photovoltaic systems, through their flexibility in use, offer unique chances for the energy sector to provide "packages" of energy services ...

Disponible en: |

Pour accéder aux informations liées, voir les pages thématiques suivantes: -Geo-Information  
1 2 3 4 5 6 7 8 9

Filtrer les ressources d'information selon les thématiques suivantes: