FAO.org

Accueil > La résilience > Actualités et événements > histoire-detail
La résilience
Irak: Les poules, les serres et les abeilles sont essentielles afin de restaurer les moyens d’existence

Irak: Les poules, les serres et les abeilles sont essentielles afin de restaurer les moyens d’existence

20/06/2017

Des centaines d'irakiens vulnérables et de réfugiés syriens tireront profit de nouvelles initiatives agricoles, destinées à protéger leurs moyens d'existence, grâce à un projet de l'Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO) visant à soutenir les familles affectées par le conflit dans le nord de l'Irak. Le projet, financé par l'Allemagne et mis en œuvre dans les gouvernorats d'Erbil et de Dohuk, a pour objectif de former les réfugiés syriens à la culture de légumes sous serre, d'aider les familles irakiennes élevant des poules à produire des œufs et de la viande et de leur apprendre à utiliser les outils nécessaires à la pratique de l'apiculture et à la transformation alimentaire.

En Irak, 3,2 millions de personnes se retrouvent en situation d'insécurité alimentaire après plusieurs années de conflits, y compris ceux qui dépendent de l'agriculture pour leurs moyens d'existence. Plus de 3 millions d'irakiens sont toujours déplacés, pesant ainsi sur les ressources déjà limitées des communautés hôtes. 240 000 autres réfugiés syriens vivent en Irak et 97 pour cent d'entre eux vivent dans des communautés ou des camps dans le nord du pays.

«Les familles peinent à s'en sortir, certaines choisissent de réduire les portions de leurs repas ou encore le nombre de repas pris chaque jour et d'autres de vendre leurs moyens de production ou d'acheter de la nourriture à crédit», a déclaré M. Fadel El-Zubi, Représentant de la FAO en Irak. «En restaurant et en proposant des moyens d'existence alternatifs, ce projet contribuera aux efforts gouvernementaux visant à réduire la dépendance à long terme à l'aide alimentaire d'urgence et permettra aux populations de se rétablir aussi vite que possible».

Pendant la première semaine du mois de juin 2017, 2400 personnes issues de 150 villages ont reçu 9600 poules, de la nourriture pour leurs volailles, du matériel d'abreuvement et 80 tonnes de nourriture. Ces bénéficiaires avaient été déplacés par les conflits ou vivaient dans une région surpeuplée par les déplacés ou encore les réfugiés.

Hen distribution - Iraq

Au cours de l'année, les poules devraient produire environ 1,38 million d'œufs et 1200 kilos de viande, nourrissant ainsi des familles et fournissant également un revenu grâce à la vente du surplus d'œufs. Chaque famille a reçu 23 poules, qui toutes réunies, devraient produire près de 3450 œufs et 30 kilos de viande cette année. 2400 autres personnes bénéficieront d'une formation et recevront des outils et du matériel d'apiculture afin de produire du miel, du matériel pour la transformation de lait et de fruits afin de produire une variété de produits laitiers, mais aussi des confitures de fruits et des fruits secs, qui seront ensuite vendus.

Quelques 3000 réfugiés syriens du camp de Qushtapa, situé dans le gouvernorat d'Erbil, et du camp de Domiz1, qui se trouve dans le gouvernorat de Dohuk, bénéficieront d'une formation à la production de légumes sous serre. Dans les dix serres de chaque camp, les participants se pencheront d'abord sur la meilleure manière de cultiver les tomates et les concombres, en raison d'une forte demande du marché. Les revenus tirés de la vente de légumes permettront aux familles d'acheter de la nourriture supplémentaire et d'autres nécessités. Les résidents du camp et les populations vivant aux alentours pourront acheter des produits cultivés sous serre pendant deux saisons maraîchères, et ce, chaque année.

Le projet, estimé à 1,6 million de dollars américains, est financé par le Ministère fédéral allemand de la coopération économique et du développement, à travers le Deutsche Gesellschaft für Internationale Zusammenarbeit (GIZ) GmbH.

Partagez