FAO.org

Accueil > La résilience > Domaines de travail > Crises prolongées
La résilience

Construire la résilience pendant les crises prolongées

Les crises prolongées représentent les contextes les plus difficiles pour éliminer la faim, la malnutrition et la pauvreté. Elles sont animées par une combinaison de causes récurrentes - facteurs d'origine humaine, aléas naturels (survenant souvent simultanément), longues crises alimentaires, dégradation des moyens d’existence et des systèmes alimentaires, et insuffisance de la gouvernance et des capacités institutionnelles pour faire face à la crise qui en résulte. Près d'un demi-milliard de personnes dans plus de 20 pays et territoires sont actuellement touchés par des crises prolongées. Dans ces pays, les taux de sous-alimentation sont sévères (39 pour cent contre 15 pour cent dans les pays en développement) et les niveaux de retard de croissance ainsi que les taux de mortalité des enfants de moins de cinq ans sont particulièrement préoccupants.

Les crises prolongées sont devenues la nouvelle norme, avec 40 pour cent de crises alimentaires actuelles supplémentaires considérées comme des crises prolongées par rapport à 1990. Les crises persistantes, les pays et les communautés ont besoin de stratégies plus efficaces et durables pour renforcer leurs capacités à faire face aux chocs et aux facteurs de stress. Le concept de résilience est apparu comme un cadre viable à cet effet, permettant d’intégrer à la fois les initiatives humanitaires et les initiatives de développement à long terme.

Construire la résilience dans les crises prolongées exige des cadres politiques innovants, une meilleure compréhension des causes structurelles, et des efforts coordonnés afin de réduire l'exposition des communautés aux chocs. La FAO travaille avec les gouvernements et d'autres partenaires pour construire des moyens d’existence et des systèmes alimentaires résilients pendant les crises prolongées, notamment à travers:

Soutenir les cadres politiques

Donner des orientations, promouvoir les partenariats, renforcer l'engagement politique et assurer des liens plus étroits entre les actions humanitaires et de développement pour traiter les causes profondes de l'insécurité alimentaire et de la malnutrition, construire des moyens d’existence résilients et répondre aux besoins immédiats dans les crises prolongées.

À titre d’exemple : La FAO participe à la préparation du Comité de programme d’action de la sécurité alimentaire mondiale (CFS-A4A), cadre permettant de guider de façon plus exhaustive et plus efficace, les politiques et les mesures de lutte contre l'insécurité alimentaire et la malnutrition pendant les crises prolongées. Ce programme d’action devrait être approuvé par le CFS en 2015.

Information et analyse

Développer des outils et promouvoir des approches et des normes communes pour l'analyse factuelle afin d’élaborer les politiques et les programmes de renforcement résilience.

À titre d’exemple : la FAO dirige des efforts visant à mieux comprendre, mesurer et informer la prise de décisions pour le renforcement des capacités de résilience et l'application des politiques à travers le développement et l'application du modèle de l'analyse et de la mesure de l’indicateur résilience (RIMA); travaille avec les autorités régionales (ex: IGAD, CILSS) pour établir des unités d’analyse de la résilience. La FAO encourage également l'utilisation d'une approche commune pour l'analyse de la sécurité alimentaire à travers le Cadre intégré de classification de la sécurité alimentaire (IPC) dans plus de 29 pays.

Soutenir les moyens d’existence

Identifier et mettre en œuvre les bonnes pratiques pour renforcer la résilience des communautés.

À titre d’exemple : la FAO soutient l’amélioration de l'accès des communautés aux dispositifs de protection social, des terres agricoles et aux ressources. La FAO élabore également des normes techniques et des lignes directrices pour la préparation et l'intervention d'urgence et promeut leur application pendant les crises prolongées.

Rubriques connexes

 - 01/01/2010
The ending of violent conict and subsequent process of democratization has opened up the political environment and enabled peace and stability to be established in Burundi. ...en lire plus
 - 01/01/2010
Food insecurity and poverty are widespread across Southern Sudan, linked to decades of civil conflict, the disruption and loss of economic activities, displacement of a significant ...en lire plus
 - 01/01/2010
This brochure briefly describes the Plan of Action’s (PoA) goal and proposed outcome. It also gives an overview of the pertinent issues for FAO Zimbabwe in ...en lire plus
 - 01/01/2010
Les responsables des diérents départements techniques du siège de FAO ont développé le cadre stratégique des interventions, qui reprend la vision et les objectifs de la ...en lire plus
 - 01/01/2010
Each year the population of West Africa faces crises that may vary in nature or intensity or affect different livelihood zones, but as these shocks are ...en lire plus
 - 01/01/2010
As part of its Strategic Framework 2010-2019, FAO is working toward improving linkages and transitions between emergency, rehabilitation, and development in its programme planning. The PoA ...en lire plus
 - 01/01/2010
Depuis la crise sociopolitique de septembre 2002, la Côte d’Ivoire fait face à une instabilité politique et à une insécurité généralisée, ayant contribué à l’effondrement des ...en lire plus
 - 19/12/2009
The FAO Code of Conduct for Responsible Fisheries (CCRF) was unanimously adopted in 1995 by the FAO Conference. The CCRF is voluntary, although parts are based ...en lire plus
 - 30/11/2009
Dans les cercles de santé animale, voici une nouvelle qui sonne comme une véritable révolution: au cours des 18 prochains mois, la FAO et l'Organisation mondiale ...en lire plus
 - 30/11/2009
The Consolidated Appeal Process (CAP) provides life-saving and time-critical support to millions of crisis-affected men, women and children around the world. Three quarters of these people ...en lire plus