FAO.org

Accueil > La résilience > Domaines de travail > Crises prolongées
La résilience

Construire la résilience pendant les crises prolongées

Les crises prolongées représentent les contextes les plus difficiles pour éliminer la faim, la malnutrition et la pauvreté. Elles sont animées par une combinaison de causes récurrentes - facteurs d'origine humaine, aléas naturels (survenant souvent simultanément), longues crises alimentaires, dégradation des moyens d’existence et des systèmes alimentaires, et insuffisance de la gouvernance et des capacités institutionnelles pour faire face à la crise qui en résulte. Près d'un demi-milliard de personnes dans plus de 20 pays et territoires sont actuellement touchés par des crises prolongées. Dans ces pays, les taux de sous-alimentation sont sévères (39 pour cent contre 15 pour cent dans les pays en développement) et les niveaux de retard de croissance ainsi que les taux de mortalité des enfants de moins de cinq ans sont particulièrement préoccupants.

Les crises prolongées sont devenues la nouvelle norme, avec 40 pour cent de crises alimentaires actuelles supplémentaires considérées comme des crises prolongées par rapport à 1990. Les crises persistantes, les pays et les communautés ont besoin de stratégies plus efficaces et durables pour renforcer leurs capacités à faire face aux chocs et aux facteurs de stress. Le concept de résilience est apparu comme un cadre viable à cet effet, permettant d’intégrer à la fois les initiatives humanitaires et les initiatives de développement à long terme.

Construire la résilience dans les crises prolongées exige des cadres politiques innovants, une meilleure compréhension des causes structurelles, et des efforts coordonnés afin de réduire l'exposition des communautés aux chocs. La FAO travaille avec les gouvernements et d'autres partenaires pour construire des moyens d’existence et des systèmes alimentaires résilients pendant les crises prolongées, notamment à travers:

Soutenir les cadres politiques

Donner des orientations, promouvoir les partenariats, renforcer l'engagement politique et assurer des liens plus étroits entre les actions humanitaires et de développement pour traiter les causes profondes de l'insécurité alimentaire et de la malnutrition, construire des moyens d’existence résilients et répondre aux besoins immédiats dans les crises prolongées.

À titre d’exemple : La FAO participe à la préparation du Comité de programme d’action de la sécurité alimentaire mondiale (CFS-A4A), cadre permettant de guider de façon plus exhaustive et plus efficace, les politiques et les mesures de lutte contre l'insécurité alimentaire et la malnutrition pendant les crises prolongées. Ce programme d’action devrait être approuvé par le CFS en 2015.

Information et analyse

Développer des outils et promouvoir des approches et des normes communes pour l'analyse factuelle afin d’élaborer les politiques et les programmes de renforcement résilience.

À titre d’exemple : la FAO dirige des efforts visant à mieux comprendre, mesurer et informer la prise de décisions pour le renforcement des capacités de résilience et l'application des politiques à travers le développement et l'application du modèle de l'analyse et de la mesure de l’indicateur résilience (RIMA); travaille avec les autorités régionales (ex: IGAD, CILSS) pour établir des unités d’analyse de la résilience. La FAO encourage également l'utilisation d'une approche commune pour l'analyse de la sécurité alimentaire à travers le Cadre intégré de classification de la sécurité alimentaire (IPC) dans plus de 29 pays.

Soutenir les moyens d’existence

Identifier et mettre en œuvre les bonnes pratiques pour renforcer la résilience des communautés.

À titre d’exemple : la FAO soutient l’amélioration de l'accès des communautés aux dispositifs de protection social, des terres agricoles et aux ressources. La FAO élabore également des normes techniques et des lignes directrices pour la préparation et l'intervention d'urgence et promeut leur application pendant les crises prolongées.

Rubriques connexes

 - 30/11/2009
More than 139 million people in West Africa live in extreme poverty, a population that is particularly vulnerable to the effects of widespread food insecurity, recurrent ...en lire plus
 - 30/11/2009
The humanitarian situation in the West Bank and Gaza Strip worsened in 2009, largely as a result of Israel’s military operations in the Gaza Strip, which ...en lire plus
 - 30/11/2009
Yemen has become increasingly unstable due to repeated outbreaks of conflict in the north between the Government and Al Houthi rebels. Following five rounds of fighting ...en lire plus
 - 30/11/2009
The recent political advances in 2009 have had a marked impact on Zimbabwe’s devastated economy. Dollarization of the economy, accompanied by the easing of trade restrictions ...en lire plus
 - 02/11/2009
In Georgia, livestock production represents 60 percent of the total value of agricultural production. After the dissolution of the Soviet Union in the early 1990s, livestock ...en lire plus
 - 26/10/2009
Des opérations de lutte terrestre sont en cours contre une infestation de criquets pèlerins en Mauritanie. Les foyers devraient être éliminés d’ici début décembre, à condition ...en lire plus
 - 14/10/2009
La forte recrudescence de la faim déclenchée par la récession économique mondiale accable les populations les plus pauvres des pays en développement, dévoilant la fragilité du système ...en lire plus
 - 21/09/2009
Sombres perspectives de récolte 2009 dans la Corne de l'Afrique du fait de précipitations en dessous de la moyenne, de conflits et de déplacements de populations: ...en lire plus
 - 14/09/2009
Dans le cadre de ses efforts menés conjointement à l'Union européenne et visant à combattre la faim, la FAO a livré 26 000 tonnes de semences ...en lire plus
 - 01/09/2009
Dans ce numéro: Signature officielle du document du projet GCP/CAF/013/EC Fin de la campagne maraichère 2008/2009 Etat d’avancement du projet de multiplication de semences: OSRO/CAF/804/EC Phases de classification de la ...en lire plus