Resilience

Development of agricultural entrepreneurship of women and young people in the Central African Republic (in FRENCH)

Development of agricultural entrepreneurship of women and young people in the Central African Republic (in FRENCH)
Nov 2019

La République centrafricaine est dotée d’immenses ressources naturelles, le pays compte environ 16 millions d’ha de terres arables ainsi que d’importantes réserves en eau propice à la production agricole et sylvopastorale. Cependant, leur exploitation a été entravée par des années de sous-investissement, de mauvaise gestion, de pillage et de conflits militaro-politiques. Classée comme un des pays les plus pauvre de la planète, la République centrafricaine dépend d’une économie largement dominée par le secteur primaire et environ 75 pour cent de la population tire ses moyens d’existence de l’agriculture. Les femmes, elles représentent environ 51 pour cent de la population et malgré leurs responsabilités pour assurer la subsistance de leur ménage, leur autonomisation et leur participation active dans la vie socio-économique du pays restent limitées. La situation est similaire pour les jeunes alors que plus de 70 pour cent des Centrafricains ont moins de 35 ans. L’exclusion sociale et économique de ces groupes renforce leur sentiment d’injustice sociale, ce qui constitue un défi pour la paix et la stabilité du pays.

Stimuler la relance du secteur agricole, sylvopastoral et de la pêche implique l’amélioration des chaînes de valeurs des filières porteuses et le développement de l’entrepreneuriat agricole, également en milieu urbain et péri-urbain. La création d’emplois durables et la promotion de travail décent pour les jeunes et les femmes dans ces filières passe par l’amélioration de la production mais également par la valorisation de la transformation et de la commercialisation des produits issus de ces filières.

Share this page