La résilience

Madagascar - Bulletin de situation acridienne D32 - novembre 2014

Madagascar - Bulletin de situation acridienne D32 - novembre 2014
Jan 2015

Durant la 2ème décade de novembre, les informations pluviométriques restaient hétérogènes :

  • les estimations de FEWS-NET (figure 1) indiquaient que la pluviosité était au moins supérieure à 40 mm dans un grand Sud-Est et dans quelques localités de l’Aire d’invasion Nord Betsiboka Piémont (AINB-P). Dans le reste de la Grande-Île, elle était comprise entre 4 et 40 mm ;
  • le peu de relevés transmis par le Centre National Antiacridien dans l’Aire grégarigène était en contradiction avec les estimations de FEWS-NET pour l'Aire grégarigène (annexe 1).

Dans l’Aire grégarigène, à l’exception de quelques localités au niveau de l’Aire de multiplication initiale et de l’Aire grégarigène transitoire qui avaient reçu des pluies, la pluviosité restait faible et l’aridité persistait : les conditions hydriques étaient globalement peu favorables pour la reproduction du Criquet migrateur malgache.

Dans l’Aire d’invasion, la pluviosité a diminué par rapport à la décade précédente et les conditions pluviométriques étaient favorables pour le développement des acridiens.

Dans l’Aire grégarigène, les populations du Criquet migrateur malgache colonisaient les bas-fonds et les zones de dépression où les conditions hydriques étaient les moins défavorables pour le développement du Criquet migrateur malgache. Dans l’Aire d’invasion, les réserves hydriques des sols des biotopes xérophiles continuaient à se reconstituer et les conditions pluviométriques restaient plus ou moins favorables à la reproduction et au développement des acridiens.

Les vents dominants étaient de secteur nord-est sur le versant occidental, de Mahajanga à Belo-sur-Tsiribihina, et de secteur sud à sud-ouest de Belo-sur-Tsiribihina à Androka. Ils étaient de secteur est sur le versant oriental de la Grande-Île.

Partagez