FAO and the Green Climate Fund (GCF)

Partnering for climate action

    logoGCF Logo
Paysage forestier communautaire, Indonésie. ©FAO/Josil Murray

Appui aux activités préparatoires

La FAO aide les pays à bénéficier du Programme d’appui à la planification et aux activités préparatoires du Fonds vert pour le climat (FVC), qui a pour objet de renforcer l’action consacrée à l’atténuation du changement climatique et à l’adaptation à ses effets. Le Programme favorise l’appropriation des projets par les pays en renforçant les capacités des institutions, les mécanismes de gouvernance et les cadres de planification et de programmation, conformément aux contributions déterminées au niveau national (CDN), aux plans nationaux d’adaptation (PNA) et à d’autres stratégies nationales relatives au changement climatique.

Signé en novembre 2016, l’Accord-cadre de préparation conclu entre la FAO et le FVC aide les pays à obtenir des subventions de préparation du Fonds. L’Organisation joue le rôle de partenaire d’exécution des activités du projet. Les projets de préparation permettent aux pays de préparer le terrain pour les projets porteurs de transformation du FVC et d’élaborer des stratégies de redressement résilient face au changement climatique sur la base des besoins nationaux en matière d’atténuation et d’adaptation.

Le Programme de préparation a deux guichets de financement: 1) la préparation générale, pour des subventions qui n’excédant pas 1 million d’USD par pays et par an; 2) l’appui à la planification des activités d’adaptation, pour des subventions n’excédant pas 3 millions d’USD par pays. 

FAO GCF readiness

Le portefeuille d’activités préparatoires de la FAO en quelques chiffres:

  • Valeur totale: 70,5 millions d’USD;
  • 94 projets approuvés;
  • 20,7 millions d’USD: valeur totale de 16 projets de préparation approuvés pour les besoins de PNA ou de la planification des activités d’adaptation;
  • 2,3 million d’USD de subventions de préparation approuvées et destinées à des stratégies de redressement résilient face au climat pour les pays suivants: Afghanistan, Botswana, Guinée équatoriale, Lesotho, Niger, République démocratique populaire lao, et Saint-Vincent-et-les Grenadines.
Carte des projets de préparation de la FAO-FVC

 

 

Carte des projets de préparation (FAO-FVC)

Carte des projets de préparation (FAO-FVC)

La FAO aide les pays à bénéficier du Programme d’appui à la planification et aux activités préparatoires du Fonds vert pour le climat (FVC), qui a pour objet de renforcer l’action consacrée à l’atténuation du changement climatique et à l’adaptation à ses effets.

Fiche d'information

Faciliter le redressement vert au moyen d’activités préparatoires

En 2020, la FAO a agi rapidement pour aider les pays à prendre des mesures face à la pandémie de covid-19 en facilitant l’accès à des subventions de préparation à octroi rapide, disponibles pour une durée limitée au titre du Programme de préparation du FVC. Les subventions à octroi rapide sont déterminantes pour aider les pays à mettre au point des stratégies de redressement résilient face au changement climatique et des mesures d’incitation en faveur d’un relèvement vert; ces stratégies seront intégrées aux contributions déterminées au niveau national (CDN) et alimenteront la conception de projets du FVC qui favorisent un changement de modèle et portent les objectifs climatiques des pays à un niveau supérieur.

En juillet 2021, le FVC avait approuvé six subventions, d’une valeur de 1,8 million d’USD, destinées au redressement résilient face au changement climatique en Afghanistan, au Botswana, en Guinée équatoriale, au Lesotho, au Niger et à Saint-Vincent-et-les Grenadines, avec la FAO comme partenaire d’exécution.

L’accès au financement des activités préparatoires permet aux pays de mettre à jour leurs CDN, de prendre des mesures d’incitation qui facilitent le relèvement vert et de se fixer des objectifs climatiques plus ambitieux.

Les subventions à octroi rapide (jusqu’à 300 000 d’USD) aident les pays à formuler des stratégies en accord avec les priorités nationales face au changement climatique – définies dans les CDN, les PNA et d’autres cadres de planification qui visent à réduire les émissions de carbone et à accroître la résistance aux aléas climatiques – et favorisent un redressement résilient face au changement climatique après la pandémie de covid-19.