Sécurité alimentaire en Ukraine: la FAO distribue des plants de pommes de terre aux familles vulnérables des zones rurales

La FAO prête assistance à près de 46 000 personnes durant la campagne printanière de semis de pommes de terre

©FAO/Oleksandr Mliekov

Distribution de plants de pommes de terre dans la province de Dnipropetrovska en Ukraine

©FAO/Oleksandr Mliekov

18/05/2022

Kiev/Rome – Afin de préserver la sécurité alimentaire et les moyens de subsistance des familles des zones rurales en Ukraine, l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) a distribué dans dix provinces du pays des kits de plants de pommes de terre à 17 740 ménages qui seront ainsi en mesure de réaliser des plantations de cultures vivrières à temps pour la prochaine campagne de récolte.

Près de 46 000 personnes vont bénéficier de cette opération qui est soutenue financièrement par l’Union européenne et le Fonds central pour les interventions d’urgence.

«Il est absolument crucial d’aider en ce moment les exploitants, qu’ils pratiquent une agriculture à grande échelle ou une agriculture artisanale, ainsi que les familles pratiquant une agriculture domestique», a déclaré M. Pierre Vauthier, fonctionnaire chargé de la réponse en Ukraine à la FAO. «L’agriculture, qui est l’un des principaux secteurs d’activités en Ukraine, est fondamentale pour la sécurité alimentaire du pays. Elle est également une source de revenus essentielle pour les 12,6 millions de personnes vivant en zone rurale, soit près d’un tiers de la population ukrainienne.»

Au total, 862 tonnes de plants de pommes de terre ont été distribuées ces dernières semaines aux populations dans le besoin. Cette opération a été déployée à temps pour la campagne printanière de semis de pommes de terre, qui permettra de récolter cet aliment nutritif en septembre prochain.

Chaque famille ou ménage, qui est composé de 2,6 membres en moyenne, reçoit un kit de 50 kilogrammes de plants de pommes de terre, dont le rendement peut atteindre environ 600 kilogrammes. La récolte peut ensuite être stockée pendant de nombreux mois et être consommée plus tard, utilisée pour la campagne de semis suivante ou vendue sur un marché local.

Dans chaque périmètre concerné, la FAO a travaillé en étroite collaboration avec les autorités locales et les partenaires opérationnels, qui lui ont apporté de l’aide dans la sélection des bénéficiaires, la distribution, le suivi et la mobilisation des populations.

«Grâce à cette coopération avec la FAO, nous avons distribué 2,5 tonnes de pommes de terre, dans la communauté territoriale unie de Rudkivska située dans la province de Lvivska, à 50 ménages qui accueillent des personnes déplacées à l’intérieur du pays», a déclaré M. Ihor Vuitsyk, Directeur du Conseil de la Chambre d’agriculture de Lviv, partenaire opérationnel de la FAO. «Il est important qu’une organisation comme la FAO apporte un véritable soutien à la population. Aujourd’hui, elle aide les parties associées à la production, conformément à sa mission qui est de garantir une production alimentaire locale.»

Près de 15 tonnes de plants de pommes de terre ont été distribuées à 300 ménages dans la province de Lvivska, dans l’ouest de l’Ukraine. Dans le cadre de cette opération, 30 kits ont été distribués à des familles du village de Khlopchytsi dans la communauté territoriale unie de Rudkivska. Ce village accueille actuellement plus de 150 personnes qui ont quitté d’autres régions de l’Ukraine.

La campagne de distribution de plants de pommes de terre a également été déployée dans la province de Dnipropetrovska dans le centre et l’est de l’Ukraine où 3 690 ménages ont reçu des kits. Une partie des kits ont été distribués dans 41 villages de la communauté territoriale unie de Verkhniodniprovska où la population accueille 2 685 personnes qui ont été déplacées à l’intérieur du pays.

«Des entreprises ont fermé leurs portes et d’autres ont réduit leurs effectifs ou ont licencié du personnel. Nous ne pouvons pas fournir de travail à la population locale et nous devons réfléchir à des solutions pour nourrir la population cet hiver», a déclaré M. Genadii Lebid, Président de la communauté territoriale unie de Verkhniodniprovska, qui a ajouté que les Ukrainiens souhaitaient tout particulièrement pouvoir réaliser des plantations dans leur potager et disposer de nourriture pour leur famille en raison des perturbations et des incertitudes liées au conflit.

L’action de la FAO en Ukraine

La FAO opère en Ukraine depuis 2003 et, suite au déclenchement de la guerre, a mis au point et actualisé son Plan d’intervention rapide afin d’apporter de l’aide au secteur agricole et de veiller à la sécurité alimentaire des personnes les plus touchées par le conflit.

Dans le cadre de son intervention, la FAO fournit des intrants pour les cultures et l’élevage et distribue de l’aide en espèces aux petits agriculteurs et aux éleveurs les plus touchés afin qu’ils puissent respecter les échéances saisonnières. Grâce à ce soutien, les ménages seront en mesure de produire des légumes, des céréales, du lait, de la viande et des œufs qu’ils pourront consommer.

«Dans les prochaines semaines, la FAO prêtera assistance à 3 700 ménages (9 600 personnes) qui bénéficieront de transferts monétaires à usages multiples et à plus de 14 600 familles rurales (38 000 personnes) qui recevront des kits de production de légumes leur permettant de relancer cette activité et qui pourront ainsi consommer et vendre des denrées alimentaires», a ajouté M. Pierre Vauthier. «Nous prévoyons également de distribuer de la volaille et de venir en aide aux éleveurs vulnérables qui recevront des produits d’alimentation animale et des compléments en vitamines et en minéraux. Avec davantage de ressources, nous pourrons aider davantage de populations dans les zones rurales vulnérables en Ukraine.»

La FAO lance un appel à une aide d’un montant de 115,4 millions d’USD pour soutenir 979 320 petites et moyennes exploitations de production jusqu’en décembre 2022 afin de renforcer les approvisionnements alimentaires et l’accès aux denrées alimentaires. Pour l’heure, la FAO a mobilisé 11 millions d’USD de contributions de l’Australie, de la Belgique, du Bureau de l’aide humanitaire d’USAID, de la Fondation Louis Dreyfus, du Fonds central pour les interventions d’urgence, du Fonds humanitaire pour l’Ukraine, de la France, du Japon et de l’Union européenne.

Il est nécessaire de mobiliser de nouvelles contributions de toute urgence pour aider davantage de populations à poursuivre la campagne agricole de printemps et à engager des préparatifs pour la période de récolte.

D’autres informations sur les données, les analyses, les recommandations sur les politiques et les actions de la FAO sur le terrain sont accessibles ici.

Contacts

Mme Viktoriia Mykhalchuk
Spécialiste en communication en Ukraine de la FAO
Tél.: (+38) 098 605 5061

[email protected] 

FAO Actualités et Médias
(+39) 06 570 53625
[email protected]

Viktoriia Mykhalchuk Chargée de communication, Bureau de pays de la FAO en Ukraine (+38) 098 605 5061 [email protected]