imprimer | retour au site

Demande de soutien

 

Cette page décrit quelques-uns des moyens par lesquels les donateurs peuvent contribuer économiquement ou en espèces à la mise en œuvre du Plan d’Action Mondial pour les Ressources Zoogénétiques et comment les personnes peuvent, à titre personnel, apporter leur temps et leurs compétences. Pour plus de détails sur ces options, veuillez envoyer un courrier électronique à GPA-FS@fao.org.

 

Rôle des donateurs dans la mise en œuvre et le financement du Plan d’Action Mondial

 

Le Plan d’Action Mondial pour les Ressources Zoogénétiques (approuvé par les 191 Pays Membres de la FAO) reconnaît que sa mise en application requiert: « d’importantes ressources financières supplémentaires, des programmes d’appui à long terme visant à dynamiser les programmes nationaux, régionaux et internationaux axés sur les ressources zoogénétiques et les activités prioritaires. » Le Plan reconnaît en outre que « la coopération internationale doit être renforcée pour faciliter la mise en œuvre du Plan d’Action Mondial pour les Ressources Zoogénétiques, notamment en vue d’appuyer et de compléter les efforts des pays en développement et des pays en transition.»


Le Plan d’Action Mondial affirme que « les principales institutions bilatérales et multilatérales de développement et de financement devraient être invitées à examiner la manière et les moyens d’appuyer la mise en œuvre du Plan d’Action Mondial pour les Ressources Zoogénétiques. Tous les efforts doivent être consentis par tous les pays, en particulier les pays développés, pour tirer parti, notamment, des ressources financières existantes et disponibles, y compris auprès de sources n’ayant pas, précédemment, financé d’activités figurant dans le Plan d’Action Mondial pour les Ressources Zoogénétiques. »


Le Plan mentionne également que « les gouvernements des pays développés devraient accorder l’attention voulue, y compris au moyen de financements, à la mise en œuvre d’activités dans les Domaines Prioritaires Stratégiques du Plan d’Action Mondial pour les Ressources Zoogénétiques, par le biais de la coopération bilatérale, régionale et multilatérale. La mesure dans laquelle les pays en développement pourront effectivement appliquer les engagements pris dans ce Plan d’Action Mondial pour les Ressources Zoogénétiques dépendra de la fourniture effective de financements. Les gouvernements des pays en développement et des pays en transition devraient accorder la priorité voulue à leurs propres plans et programmes de renforcement des capacités dans le domaine des ressources zoogénétiques. Des contributions volontaires devraient également être encouragées, notamment en provenance du secteur privé et des organisations non gouvernementales, pour l’application du Plan d’Action Mondial pour les Ressources Zoogénétiques.»

 

Possibilités de contribuer

 

Soutien des projets nationaux et régionaux à travers le Compte Fiduciaire de la FAO
Comme prévu dans le Plan d’Action Mondial, un Compte Fiduciaire de la FAO a été mis en place pour la réception des contributions volontaires au soutien de la mise en œuvre du Plan d’Action Mondial. Tous les fonds du Compte Fiduciaire sont répartis entre les pays pour soutenir les activités de mise en œuvre au niveau national ou régional (les projets sont sélectionnés par un processus concurrentiel).

Vers 2011, le Compte Fiduciaire avait reçu plus d’un million de dollars US, et le Premier Appel à Propositions dans le cadre de la Stratégie de Financement pour la Mise en Œuvre du Plan d’Action Mondial avait été lancé. En 2012, treize projets impliquant 30 pays ont été sélectionnés pour être financés.

Un deuxième appel à propositions sera lancé dès qu’il y aura à nouveau 1 million de dollars US dans le Compte Fiduciaire.

 

Projet de fonds fiduciaire à donateurs multiples « Mise en œuvre du Plan d’Action Mondial pour les Ressources Zoogénétiques »
Ce projet (en anglais seulement), mis en place comme un moyen de soutenir la mise en œuvre du Plan d’Action Mondial, reçoit les contributions de tous types de donateurs. Les donateurs peuvent affecter leurs fonds pour des activités ou des destinataires spécifiques. De toute façon, les donateurs peuvent aussi tout simplement faire un don général. La structure du fonds fiduciaire à donateurs multiples rationalise et simplifie la gestion, le suivi et la comptabilité en permettant que ces opérations soient effectuées une seule fois pour le projet dans son ensemble plutôt que séparément pour chaque donateur.

 

Accords-cadres

Les accords-cadres soutiennent les activités de nombreux domaines de travail (par ex. le changement climatique) ou d’une zone géographique particulière (par ex. une région ou un groupe spécifique de pays). Le travail de la FAO dans la mise en œuvre du Plan d’Action Mondial est soutenu par des accords-cadres avec les gouvernements de la Suède et de la Turquie. Les travaux axés sur les ressources zoogénétiques sont un élément, parmi d’autres, contribuant aux objectifs de ces accords-cadres.

 

Accords bilatéraux

Individuellement, les pays peuvent offrir leur soutien par le biais d’accords bilatéraux. Le travail de la FAO dans la mise en œuvre du Plan d’Action Mondial est soutenu de cette manière par les Gouvernements de l’Allemagne et de la Suisse.

 

Programme de Cadres Associés

Les Cadres Associés sont des jeunes cadres parrainés par leurs propres gouvernements pour travailler à la FAO. Les Cadres Associés jouent un rôle important dans la lutte de la FAO contre la faim et en même temps, ils acquièrent de l’expérience et des compétences qui peuvent leur être utiles tout au long de leur carrière. Le gouvernement donateur verse le salaire et les cotisations du Cadre Associé. Certains donateurs soutiennent aussi des Cadres Associés de pays en développement.
Un Cadre Associé soutenu par le Gouvernement de la Suisse travaille pour la Sous-division des Ressources Zoogénétiques de la FAO dans la mise en œuvre de la Stratégie de Financement pour la Mise en Application du Plan d’Action Mondial pour les Ressources Zoogénétiques.

 

Stages et bénévolat
La FAO dispose d’un programme de stages et d’un programme de bénévoles.
Au cours des dernières années, plusieurs stagiaires et bénévoles ont travaillé pour la Sous-division des Ressources Zoogénétiques de la FAO sur divers sujets, parmi lesquels les services écosystémiques fournis par les races localement adaptées, la mise en application des systèmes pour la classification des races, les systèmes de suivi et d’évaluation pour le Plan d’Action Mondial et le sondage auprès des pays et des organisations internationales sur les activités pour la mise en œuvre du Plan d’Action Mondial.