Boîte à outils Élevage-Environnement

L'ensemble du secteur animal fait face à des changements importants. Alimentée par une population croissante, des revenus en hausse et un accroissement de l'urbanisation, la demande en produits animaux dans les pays en voie de développement devrait doubler d'ici les vingt prochaines années. L'augmentation de la production dans n'importe quelle entreprise aura probablement des conséquences négatives pour l'environnement, à moins que des mesures ne soient prises pour s'assurer que les bases des ressources naturelles (terres, végétation, eau, air et biodiversité) seront durables alors que la production alimentaire augmentera.  Chameaux buvant dans la rivière Tana au Kenya. Photo de Ken Campbell

Les systèmes actuels de production animale ont des conséquences à la fois positives (par exemple l'amélioration de la fertilité des sols par application de fumier) et négatives (comme la pollution des cours d'eau par le rejet mal conçu d'effluents en provenance d'usines de traitement) sur l'environnement, aux niveaux local, régional et international. Cette Boîte à outils a été conçue pour permettre aux personnes les moins familiarisées avec ces interactions d'identifier celles qui doivent être améliorées (positives) ou atténuées (négatives) et comment atteindre ces objectifs.
Elevage local dans l'ouest du Kenya. Photo de Nick Hodgson
Veuillez noter que cette Boîte à outils a été développée en utilisant une classification des systèmes adaptée aux impacts spécifiques sur l'environnement. Il est conseillé à tous les utilisateurs de lire les principes généraux relatifs à la classification des systèmes de production animale avant de continuer.

Les "outils" fournis sont des options de développement d'ordre technique et d'ordre politique ou institutionnel visant à améliorer les effets positifs ou à atténuer les effets négatifs de l'élevage sur les ressources naturelles, ainsi que des propositions d'amélioration destinées à accroître la sensibilisation aux problèmes au sein d'un panel de décideurs, de planificateurs et d'agents de vulgarisation.
 
Le manuel de la Boîte à outils explique comment d'utiliser la Boîte à outils et comprend le schéma sous forme d'un organigramme de la façon dont la Boîte à outils est organisée. Vous pouvez y accéder depuis n'importe quelle page, en utilisant le lien vert "Structure Boîte" dans la marge gauche. Vous pouvez consulter les références clés (textes qui abordent en détails le contexte et les problèmes spécifiques), les définitions (terminologie spécialisée) et les abréviations à partir des pages concernées. Page suivante

La  Boîte à outils fait partie d'une initiative globale relative à l'élevage, l'environnement et le développement (LEAD) sponsorisée par un groupe d'agences de donateurs multilatéraux et bilatéraux. La Boîte à outils a été développée en 1999 par un consortium international sous la direction de Natural Resources International Ltd , qui rassemble des experts du Natural Resources Institute (NRI, Royaume-Uni), du International Agricultural Centre (IAC, Pays-Bas) et du Centre de coopération internationale en recherche agronomique pour le développement (CIRAD, France) et a été financée par la Commission Européenne avec l'Organisation pour l'Alimentation et l'Agriculture des Nations-Unies (FAO).
 
La commission européenne,
Conception et réalisation par 
[The Natural Resources Institute]
[Citation]
[ Copyright  (c) FAO]
[Accueil Élevage & Environnement]
[Remerciements]
Optimisé pour Netscape 4
avec une résolution d'écran de 800 x 600


 Livestock, Environment and Development Initiative (LEAD)
Département production et santé animale, FAO, 1999