Puits et forages
 
Problème environnemental

Afin de maintenir l'élevage dans des zones sans véritables ressources en eaux de surfaces, il est nécessaire d'accéder à l'eau du sous-sol (nappes phréatiques proches de la surface du sol ou nappes géologiques profondes). La décision d'installer des puits et des forages se prend non seulement en fonction de la quantité disponible de ressources en eau, mais aussi, en fonction des besoins des systèmes d'élevage et de la gestion des ressources pastorales que l'on désire.

Les points d'eau jouent un rôle fondamental sur la répartition du cheptel dans les pâturages et les parcours. Ils permettent aussi de gérer la charge animale d'un pâturage et protègent aussi temporairement certaines zones du bétail.

Le bétail qui s'abreuve dans les rivières est une source directe de pollution de l'eau par des nutriments et des bactéries et cause souvent l'érosion des rives lorsqu'il a accès directement au cours d'eau. Ces formes de dégradation de la qualité de l'eau peuvent être évitées en créant d'autres points d'eau, en construisant des clôtures ou en écartant le bétail du ruisseau.

La qualité de l'eau s'améliore considérablement lorsque le cheptel est tenu à l'écart d'un étang qui servait auparavant de lieu d'abreuvement. Le bétail est ainsi contraint d'aller chercher son eau dans un abreuvoir ou un réservoir. La consommation par le bétail d'une eau plus propre peut aussi avoir pour conséquence une amélioration de la santé animale.

Puits dans un village du Sahel, Sénégal. Photo : Yasmina Lemoine

Objectifs

Techniques

Il existe plusieurs techniques d'exploitation des eaux souterraines dans les zones d'élevage de bétail.
 
  • Le forage, de petit diamètre, est exécuté à l'aide de machines spéciales et recouvert à l'intérieur par un tuyau en métal ou en PVC ; son petit diamètre exclut toute exploitation par les méthodes traditionnelles et fait donc appel à l'utilisation d'une pompe.
  • Un forage-puits est un forage relié à un puits (moderne pour la plupart) ; le forage alimente le puits, utilisé comme réservoir d'eau, et donc exploitable par les méthodes traditionnelles et l'utilisation d'une connexion située à la base du puits sous le niveau statique. Le puits-forage est un forage avec un puits concentrique, le forage alimentant le puits par écoulement naturel.
  • Le puits n'est pas très profond (20 à 80 m) mais son diamètre est important (1,4 à 1,8 m) ; il peut être exploité de façon traditionnelle (à la main ou grâce à un animal qui tire l'eau) ou avec une pompe alimentée par l'énergie renouvelable (énergie éolienne, énergie solaire, etc.). Les turbines éoliennes sont en général utilisées dans les régions de ranching en raison de leur relative simplicité. Elles requièrent, cependant, des vents suffisamment réguliers ; cette technique peut donc ne pas convenir à toutes les situations.
  • Des conduites horizontales permettent de transporter l'eau des forages sur de longues distances.

Les pompes solaires permettent d'apporter de l'eau au bétail sur des pâtures qui ne sont pas alimentées en électricité. 

L'eau peut être pompée à partir des puits et des forages ou à partir des ruisseaux, des bassins et des zones humides.

Forage dans le Ferlo, Sénégal. Photo : Yasmina Lemoine

Coûts

Les coûts des ouvrages hydrauliques dépendent de la profondeur de la nappe et de l'équipement utilisé. Par exemple, les coûts approximatifs dans les régions sahéliennes d'Afrique en 1988 s'élevaient à :


Systèmes d'élevage ciblés

Système à l'herbe et système d'exploitation mixte

Systèmes à l'herbe
LGA LGS1 LGS2 LGS3 LGH1 LGH2 LGH3 LGT1 LGT2 LGT3
O O O O O O O  O O OY

Systèmes mixtes
MCG MCR MCC MFF MEF
O  O  O  O  O

Systèmes industriels
IFP IPL IPG IRM IDU ISL ITN IMP
N N N

Impact

Champ d'application

Dans les systèmes d'élevage traditionnels, l'approvisionnement en eau des troupeaux est assuré par les eaux de surface, les excavations ou les puits qui ne sont pas très profonds. La mécanisation a permis d'accéder à des ressources en eau plus profondes et d'offrir des possibilités supplémentaires d'utilisation des pâturages.

Animal de trait utilisé pour obtenir de l'eau d'un puits au Sénégal. Photo : Yasmina Lemoine
Le manque de ressources en eaux de surface pour les troupeaux, dû aux changements climatiques ou à l'accroissement des systèmes hydro-agricoles (périmètres irrigués) peut, dans certaines régions, conduire à exploiter des ressources aquatiques plus profondes. Ces solutions ne sont pas durables sur le long terme. Suivi : indicateurs d'impact environnemental Références et bibliographie

Burgeap, 1980. La construction des puits en Afrique tropicale. Ministère de la coopération et du développement, Paris.

Sunmotor International, spécialistes du pompage solaire. http://www.sunpump.com/

Jade Mountain Inc. Pompage de l'eau. http://www.jademountain.com


[Accueil Élevage & Environnement]