FAO index page AG index page
imprimer | retour au site
foto

Élevage et L'Environnement

 

Ces dernières décennies, la production animale a augmenté rapidement, surtout dans le monde en développement. Cette expansion du secteur de l’élevage exerce une pression croissante sur les ressources naturelles mondiales: les pâturages sont menacés de dégradation; la déforestation est pratiquée pour cultiver des aliments pour animaux; les ressources en eau se raréfient; la pollution de l’air, de l’eau et des sols augmente; et les ressources génétiques d’animaux adaptés aux conditions locales diminuent.

 

Dans le monde, environ 20 pour cent des pâturages et des terres de parcours, lesquelles sont pour plus de 70 pour cent situées dans les zones arides, sont plus ou moins dégradés sous l’effet du surpâturage, du compactage et de l’érosion due au pacage des troupeaux. Ces tendances affectent plus particulièrement les terres arides, car l’élevage est souvent la seule source de revenu des personnes qui vivent dans ces zones.

 

Le défrichement pour la production d’aliments pour animaux et l’expansion des pâturages pour la production animale sont les principaux mobiles de la déforestation. La déforestation provoque d’importants dommages environnementaux, relâchant d’énormes quantités de dioxyde de carbone dans l’atmosphère et entraînant l’extinction de nombreuses espèces animales et végétales chaque année.

 

L’eau douce se raréfie tandis que le secteur de l’élevage absorbe près du dixième de la consommation mondiale humaine. Le secteur de l’élevage est probablement la majeure source de pollution de l’eau, contribuant à l’eutrophisation, aux zones ‘ mortes’ dans les régions côtières et à la dégradation des récifs coralliens.

 

Une grande partie de l’accroissement de la production provident des fermes industrielles groupées autour des principaux centres urbains. Cette forte concentration d’animaux à proximité d’importantes densités de populations humaines entraîne souvent de graves problèmes de pollution. Les majeures sources de pollution sont les déchets animaux, les antibiotiques et les hormones, les produits chimiques provenant des tanneries, les engrais et les pesticides utilisés pour les cultures fourragère et les sédiments des pâturages érodés.

 

Le secteur de l’élevage et le profil de développement qu’il adoptera auront donc de profondes répercussions sur l’environnement sur lesquelles il est urgent de se pencher.