FAO index page AG index page
imprimer | retour au site

Consommation de viande


La viande peut faire partie d'un régime équilibré apportant des nutriments importants bénéfiques à la santé. La viande et les produits carnés contiennent des niveaux considérables de protéines, vitamines, sels minéraux et oligoéléments, essentiels à la croissance et au développement. Le traitement ultérieur de la viande permet de créer de la valeur ajoutée, de réduire les prix, d'améliorer la sécurité sanitaire des aliments et de prolonger la durée de conservation. Cela peut se traduire par une augmentation du revenu des ménages et une amélioration de la nutrition. Si la consommation de viande par habitant dans certains pays industrialisés est élevée, elle peut être inférieure à 10 kg par an dans les pays en développement, quantité insuffisante qui conduit souvent à la sous-alimentation et à la malnutrition. On estime aussi que plus de 2 millions de personnes dans le monde ont des carences en vitamines et sels minéraux essentiels, notamment en vitamine A, iode, fer et zinc. On constate des carences lorsque les personnes ont un accès limité à certains types d'aliments riches en oligoéléments, tels que la viande, le poisson, les fruits et les légumes. La plupart des personnes souffrant de carences en oligoéléments vivent dans des pays à faible revenu et manquent en général de plus d'un oligoélément. Les aliments très nutritifs comme la viande sont particulièrement requis dans les communautés infectées par le VIH/SIDA ainsi que pour les femmes et les enfants.

 

Aperçu général des marchés de la viande
(FAO – Perspectives de l'alimentation 2014)

 

2012

2013 estim.

2014 prév. Variation: 2014 par 2013

 

million tonnes %
BILAN MONDIAL
Production 304.2 308.5 311.8 1.1

Viande bovine

67.0 67.7 68.0 0.5

Volaille

105.4 107.0 108.7 1.6

Viande porcine

112.4 114.3 115.5 1.1

Viande ovine

13.7 13.9 14.0 0.5
Commerce 29.7 30.9 31.3 1.4

Viande bovine

8.0 9.1 9.4 3.5

Volaille

13.0 13.2 13.5 2.4

Viande porcine

7.5 7.4 7.2 -2.1

Viande ovine

0.8 1.0 1.0 -3.7
INDICATEURS DE L’OFFRE ET DE LA DEMANDE
Consommation par habitant (kg/an):
Monde 42.9 42.9 42.9 -0.1
Pays développés 76.2 75.9 76.1 0.3
Pays en développement 33.5 33.7 33.7 0.0
Indice FAO des prix de la viande

 

2012 2013 2014
Jan-Avr
Variation:
Jan-Avr 2014

over
Jan-Avr 2013

 

182 184 184 -1.0%

 

 

20 g de protéines animales par personne et par jour ou 7,3 kg par an devraient être fournis. Cela peut s'obtenir par une consommation annuelle de 33 kg de viande maigre ou 45 kg de poisson ou 60 kg d'œufs ou 230 kg de lait. Ces sources alimentaires sont en général combinées dans la ration alimentaire quotidienne, mais dans les régions où elles ne sont pas toutes directement disponibles, il est nécessaire d'augmenter la consommation des autres. Bien que les nutriments issus de produits animaux soient de meilleure qualité et soient absorbés plus facilement que ceux provenant de sources végétales, il est possible d'avoir un régime alimentaire végétarien sain. La croissance constante de la population mondiale et l'augmentation des revenus mènent à une hausse de la demande de viande, mais laissent en même temps peu d'espace pour le développement de l'élevage. Aussi l'utilisation maximale des ressources alimentaires existantes devient-elle essentielle. La viande de volaille est de plus en plus importante pour répondre à ce besoin. Le programme de la FAO sur la viande et les produits carnés vise à aider les pays membres à exploiter leurs possibilités de développer l'élevage et de réduire la pauvreté, en promouvant une production, une transformation et une commercialisation de ces produits qui soient sûres et efficaces.