FAO.org

Accueil > Thèmes > La santé animale

La santé animale

A Maasai livestock owner whose cattle herd has suffered from and subsequently been innoculated against rinderpest ©FAO/Tony Karumba

Des animaux en bonne santé contribuent à éradiquer la faim, à garantir la bonne santé des populations et la durabilité de la production alimentaire. On estime que la demande de protéines animales augmentera de 70% d’ici à 2050. La FAO contribue à améliorer la santé animale dans le monde pour accroître la productivité et la durabilité de la production de l’élevage. Elle est un des partenaires mondiaux de l’Initiative Une seule santé, qui établit un lien entre les animaux, les humains et l’environnement.

Rôle de la FAO dans le domaine de la santé animale

Le lien entre les populations humaines et animales et leur environnement est particulièrement étroit dans les régions en développement où les animaux sont utilisés comme moyens de transport, puissance de traction, source d’énergie et de protéines (viande, œufs et lait) ou fabrication de vêtements.

La FAO contribue à la santé animale, nécessaire pour garantir une production de l’élevage plus durable. Les produits d’origine animale représentent non seulement une source de nourriture de bonne qualité, mais aussi une source de revenus pour de nombreux petits agriculteurs-éleveurs des pays en développement. La croissance économique s’accompagne d’une augmentation de la consommation de produits d’origine animale. L’élevage représente une part importante du PIB agricole dans de nombreux pays en développement.

Les changements dans la production de l’élevage augmentent les risques que de nouveaux pathogènes apparaissent, se développent et se propagent de l’animal à l’homme à l’échelle mondiale. Il existe une corrélation étroite entre la santé animale, humaine et l’environnement.

Une approche holistique – Une seule santé – est nécessaire pour faire face à des maladies qui changent et deviennent de plus en plus complexes. Cette approche met au premier plan la résilience agro-écologique, la protection de la biodiversité, l’utilisation efficiente des ressources naturelles et la sécurité sanitaire des chaînes d’approvisionnement alimentaire, en particulier dans les régions les plus touchées par la pauvreté et les maladies animales. Il est essentiel d’accélérer les temps de réponse, grâce à une détection et à une réaction rapide.

Les questions de santé animale

La FAO centre son action sur plusieurs questions de santé animale interdépendantes:

  • les maladies zoonotiques
  • les maladies transfrontières
  • les maladies transmises par les insectes
  • les maladies liées à la production et à l’hygiène
  • la santé publique vétérinaire
  • Une seule santé
  • la sécurité sanitaire des aliments
  • le renforcement des systèmes vétérinaires
  • la résistance aux antimicrobiens

La FAO met en œuvre des programmes de santé animale visant entre autres à définir des pratiques optimales pour la prévention et la maîtrise de maladies prioritaires qui menacent la production animale, la santé publique et le commerce, à travers ses réseaux internationaux et régionaux, ses projets de santé animale et la diffusion d’informations pratiques.

Ces programmes sont les suivants:

L’éradication mondiale de la peste bovine en 2011 est un exemple récent d’intervention réussie.

Partagez