Analyse du cycle de vie 

Les analyses de cycle de vie quantifient les émissions de gaz à effet de serre découlant de la chaîne complète de production agricole. Ces analyses sont restées largement en dehors des processus traditionnels de la Convention-cadre des Nations sur les changements climatiques (CCNUCC) et le Groupe d'experts intergouvernemental sur l'évolution du climat (GIEC). Leurs efforts scientifiques ont porté principalement sur ​​les inventaires terrestres. En conséquence, il y a souvent de grandes lacunes dans les données sur la quantité de gaz à effet de serre produite dans le secteur agricole.

Il est nécessaire d'évaluer les données clés et les activités de reportage requis pour entreprendre les analyses de cycle de vie. Actuellement, il existe plusieurs approches méthodologiques et les différentes institutions et organisations utilisent des méthodes, des données et des «limites» diverses. A cause de cette situation, combinée à un manque de métadonnées, il est difficile de comparer les resultats provenant de différentes analyses de cycle de vie.

Le développement des méthodologies

Les membres de l'équipe MICCA ont développé une méthodologie pour quantifier les émissions de gaz à effet de serre découlant de la chaîne alimentaire animale. Cette méthodologie permet de calculer combien de gaz à effet de serre sont émis au long de la chaîne de production pour les produits comme le lait, la viande et les œufs. L'analyse porte sur les emissions dues:
  • à la production d'intrants, tels que les engrais et les aliments;
  • aux activités de la ferme, et
  • à la transformation de produits agricoles une fois qu'ils ont quitté la ferme.

À ce jour, des études ont été entreprises dans les principaux secteurs de bétail : viande bovine, produits laitiers, porcs, volaille, petits ruminants et buffles. MICCA a élaboré des plans pour élargir l'analyse pour inclure les cultures fourragères importantes et les impacts environnementaux de la production animale. Ces analyses permettront d'identifier des moyens efficaces pour produire des produits de l'élevage, tout en réduisant les émissions de gaz à effet de serre et en soulignant les impacts potentiels. Ils contribueront également à orienter l'élaboration des politiques qui soutiennent les systèmes de production agricole intelligents face au climat. Ce travail fournit également des informations de base et un cadre de modélisation pour évaluer le potentiel d'atténuation des pratiques de gestion de l'alimentation animale et du fumier.

dernière mise à jour:  mardi 18 mars 2014