Analyse et base de données sur les émissions de gaz à effet de serre

La Division du climat, de l'énergie et des régimes fonciers et la Division des Statistiques ont , conjointement mis en place et maintiennent une base de données mondiale des émissions de gaz à effet de serre (GES) issues de toutes les activités agricoles, y compris la production agricole, l'élevage, la foresterie, la production des pêches, les changements d’utilisation des terres et la consommation d'énergie.

La nouvelle base de données de FAOSTAT sur les émissions de GES utilise les données d’activité, officiellement rapportées par les pays à la FAO, en appliquant la méthodologie par défaut (Niveau 1) du Groupe d'experts intergouvernemental sur l'évolution du climat (GIEC), pour estimer les émissions de GES de 1961 à nos jours (Agriculture) ou depuis de 1990 (foresterie et autres utilisations des terres). Le résultat est une base de données spécifique pour chaque pays avec une couverture mondiale, une méthodologie cohérente et une actualisation automatique des données avec la mise à jour des données de FAOSTAT et celle de l’Evaluation des ressources forestières mondiales (FRA).

Le domaine des Émissions-Agriculture contient les estimations des émissions de GES des sources suivantes:

  • La fermentation entérique, source de méthane par le processus microbien qui prend place dans les systèmes digestifs des ruminants et dans une moindre mesure des non-ruminants et qui produit de grandes quantités de méthane.
  • La gestion du fumier, source de méthane et d'oxyde nitreux issus de la décomposition du fumier dans les systèmes de stockage et de traitement.
  • La riziculture, source de méthane par décomposition anaérobie de la matière organique dans les sols des rizières.
  • Les sols agricoles, source d'émissions d'oxyde nitreux liée:
    • aux engrais synthétiques, provenant de l'application des engrais synthétiques ;
    • au fumier appliqué aux sols, provenant du fumier animal appliqué aux sols ;
    • au fumier déposée sur des pâturages, provenant du fumier animal laissé sur les pâturages;
    • aux  résidus de récolte, provenant des résidus de récolte retournés aux sols ;
    • à la culture de sols organiques, oxyde nitreux provenant de la culture de sols organiques.
  • La combustion de résidus de récolte, méthane et oxyde nitreux provenant de la combustion des résidus de cultures.
  • La combustion de savane, émissions de méthane et oxyde nitreux par combustion des savanes.
  • La consommation d'énergie, émissions de dioxyde de carbone, méthane et oxyde nitreux provenant de la combustion de carburant et la production d'électricité dans les secteurs de l'agriculture et de la pêche.

Les Emissions - Utilisation des terres contiennent des estimations des émissions et absorptions des sources et des puits de GES suivants:

  • Terres forestières, émissions/ transfert de dioxyde de carbone de terres forestières et de la conversion net des forêts;
  • Terres cultivées, émissions de dioxyde de carbone provenant de la culture des terres cultivées sous les sols organiques;
  • Prairies, émissions de dioxyde de carbone provenant de la culture des sols organiques aux prairies;
  • Combustion de biomasse, émissions de dioxyde de carbone, de méthane et d’oxyde nitreux provenant de diverses classes d'occupation du sol.

dernière mise à jour:  lundi 15 décembre 2014