Division des pêches (NFI)

©FAO/A. K. Kimoto

Qu’il soit de mer ou d’eau douce, le poisson a un rôle clé à jouer dans la lutte contre la faim -- en procurant des revenus qui réduisent la pauvreté -- et contre la malnutrition en fournissant aux populations vulnérables des protéines animales précieuses et des micronutriments essentiels. La Division des pêches apporte son soutien à toutes les initiatives visant à promouvoir la Croissance bleue – en mettant l’accent sur la nécessité de concilier le développement économique et social avec la performance environnementale – dans toutes les politiques relatives aux pêches et à l’aquaculture. Outre le fait qu’ elle mène les efforts de promotion et de soutien de la mise en œuvre du Code de conduite pour une pêche responsable et de ses instruments connexes, la Division fournit des avis scientifiques, des services de planification stratégique et des matériels de formation. En outre, elle sert d’instance neutre en réunissant les acteurs pertinents pour débattre de questions liées à la coopération internationale et d’approches multipartites de la gestion des pêches et de l’aquaculture.

Mandat

  • Élaborer une méthodologie, évaluer et suivre l’état des ressources naturelles et formuler des avis sur la gestion des ressources.
  • Suivre le développement et la gestion de l’aquaculture et donner des avis à ce sujet.
  • Collecter, analyser et diffuser des statistiques et des informations sur le secteur (pêches de capture et production aquacole, commerce, consommation, prix, flottille, emploi).
  • Fournir une analyse socio-économique des pêches et de l’aquaculture et aider à élaborer des politiques et des stratégies de développement et de gestion et à renforcer les institutions.
  • Suivre le développement des technologies, la transformation du poisson, la sécurité sanitaire des aliments et le commerce, et donner des avis à ce sujet.
  • Garantir la mobilisation de personnel qualifié et la réalisation effective des Objectifs stratégiques de la FAO dans les domaines des pêches de capture marines et continentales, de l’aquaculture et des systèmes alimentaires, et assurer la direction de l’Initiative de la FAO en faveur de la Croissance bleue.
  • Soutenir et assister un réseau de Commissions régionales des pêches et promouvoir des réseaux sur l’aquaculture.

Fonctions et structure

La Division comprend six sous-divisions, employant plus de 200 fonctionnaires et consultants, une Unité et deux organisations régionales de gestion des pêches créées en vertu de l'article XIV de l'Acte constitutif de la FAO (organigramme), Elle gère des prestations d’une valeur totale globale de 45 millions d’USD par an par le biais d’environ 280 projets relatifs aux pêches et à l’aquaculture, en étroite collaboration avec les collègues travaillant dans les bureaux décentralisés de la FAO.

  M. Manuel Barange
Directeur
 

M. Audun Lem, Directeur adjoint

La Sous-division des politiques, de l'économie et des institutions supervise les aspects économiques, sociaux, institutionnels, la gouvernance, les politiques et la gestion des pêches et de l'aquaculture, en mettant en particulier l'accent sur l'amélioration du bien-être humain, la sécurité alimentaire et la lutte contre la pauvreté.
Contact: Mme Rebecca Metzner
(Chef de sous-division )

La Sous-division de l'aquaculture est responsable des programmes et des activités liés au développement et à la gestion de l'aquaculture marine, côtière et continentale, avec une attention particulière pour les aspects techniques, socio-économiques et environnementaux.
Contact: M. Matthias Halwart
(Chef de sous-division)

La Sous-division chargée des questions relatives aux produits, aux échanges et à la commercialisation est centrée sur l'amélioration de l'utilisation après-récolte des ressources halieutiques et aquacoles et la réduction des pertes alimentaires tout au long de la chaîne de valeur. Elle élabore des codes de pratiques, des directives et des normes liées à la sécurité sanitaire des produits, à l'utilisation, à la commercialisation et au commerce responsable.
Contact: M. John Ryder
(Chef de sous-division)

Mme Vera Agostini, Directeur adjoint

La Sous-division des statistiques et de l'information est responsable de la collecte, de la compilation, de la validation, de l'analyse et de la diffusion de statistiques et d'informations fiables et à jour sur tous les aspects des pêches et de l'aquaculture mondiales.
Contact: M. Marc Taconet
(Chef de sous-division)

La Sous-division des opérations et des technologies de pêche a pour principales responsabilités de transférer des technologies, infrastructures, équipements et pratiques appropriés en rapport avec la gestion des pêches maritimes et continentales, et de promouvoir leur utilisation.
Contact: M. Matthew Camilleri
(Chef de sous-division)

La Sous-division de la pêche marine et continentale se concentre sur la gestion et la conservation des ressources halieutiques, y compris l'intégration de la biodiversité et les questions relatives aux écosystèmes dans la gestion des pêches, avec une attention particulière accordée aux espèces menacées et aux habitats vulnérables.
Contact: M. Yimin Ye
(Chef de sous-division)

M. Nathanael Hishamunda, Directeur ad interim de l’unité de gestion du cycle de projet
L’unité de gestion du cycle de projet est le principal instrument de gestion du cycle des projets et de mobilisation des ressources de la Division des pêches de la FAO.
M. Abdellah Srour, Secrétaire exécutif de la CGPM
La Commission générale des pêches pour la Méditerranée (CGPM) est l’organisation régionale de gestion des pêches en Méditerranée et en mer Noire et a pour objectif principal est d'assurer la conservation et l'utilisation durable des ressources biologiques marines ainsi que le développement durable de l'aquaculture.
M. Christopher O’Brien, Secrétaire exécutif de CTOI
La Commission des Thons de l’Océan Indien (CTOI) est une organisation intergouvernementale chargée de la gestion des thons et des espèces apparentées dans l'océan Indien. L'objectif de la Commission est de promouvoir la conservation et l'utilisation optimale des stocks de thons et des espèces apparentées couverts par l'accord CTOI, et d'encourager le développement durable des pêches.

Domaines d’activité