Sorry, you need to enable JavaScript to visit this website.

Глобальный форум по продовольственной безопасности и питанию
• Форум FSN

Re: Jeunes – Nourrir l’avenir. Résoudre les enjeux auxquels sont confrontés les jeunes de 15 à 17 ans des zones rurales pour se préparer et accéder à un travail décent?

Souleymane Guèye
Souleymane GuèyeFAOMauritania

English translation below

La promotion de l'emploi rural des jeunes dont la tranche d'âge est située entre 15 et 17 ans suppose une révolution et une refonte profonde de l'Agriculture telle que pratiquée à nos jours. Dans la plus part des pays, l'Agriculture est strictement une activité de subsistance.  On produit pour l'autoconsommation qui est loin d'être satisfaite. Le désespoir pousse alors les jeunes à se désintéresser de cette activité considérée comme celle réservée aux seuls vulnérables. Il est nécessaire de prouver le contraire et démontrer que l'Agriculture peut constituer une importante source génératrice de revenus.

Mes recommandations en ce sens est de créer " des ilots d'espoirs" structurés pouvant conférer des richesses et fixer les jeunes aux terroirs. Pour cela il faut :

- cultiver tout d'abord un esprit d'entreprenariat chez les jeunes par une large sensibilisation les poussant à aimer l'activité agricole,

- structurer les jeunes en groupements spécialisés exploitant les différents domaines agricoles (élevage, piscicultures, agrumes, rizicultures, etc.)

- s'approprier les jeunes des activités mises en place,

- octroyer suffisamment de terres pour la conduite des différentes activités, des moyens de productions,

- mettre à disponibilité des moyens financiers et matériels sous formes de prêts remboursables, éviter la gratuité,

- accompagner les jeunes dans la mise en œuvre des activités (formations, encadrements, etc.)

Pourtant, la plus part des secteurs informels sont détenus par les jeunes de 15 à 17. L'exemple le plus frappant est aujourd'hui est celui de la téléphonie.

En mettant en place une Agriculture de business, les jeunes peuvent trouver des emplois ruraux décents et nourrir ainsi la planète tout entière.

The promotion of rural work for the young between 15 and 17 years old assumes a revolution and a profound overhaul of agriculture as it is now practiced. In most countries, agriculture is a strictly subsistance activity.  We produce for self-consumption, which is far from being satisfied. Discouragement pushes the young to lose interest in this activity considered to be reserved only for the vulnerable. It is necessary to prove the opposite and demonstrate that agriculture can be an important income generating source.

My recommendation in this sense is to create structured “islets of hope” able to create wealth and attach the young to the land.  For that, it is necessary to:

- cultivate, first of all, an entrepreneurial spirit in the youth by an extensive awareness campaign encouraging them to enjoy agricultural activity.

- organize the young into specialized groups that exploit the different areas of agriculture (livestock, fish farming, citrus, rice cultivation, etc.),

- the youth should take over the running of the activities implemented,

- grant enough land and means of production, to carry out the different activities,

- make financial and material means available in the form of repayable loans, avoid giving for free,

- guide the young people in the implementation of activities (training, management, etc.),

However, most of the informal business sectors are the domain of the youth between 15 and 17 years old. The most striking example today is the telephone.

By putting in place agriculture as a business, the youth could find appropriate rural work and in this way feed the entire planet.