FAO.org

Home > General Fisheries Commission for the Mediterranean (GFCM) > Reports > Statutory meetings > detail
General Fisheries Commission for the Mediterranean (GFCM)

Scientific Advisory Committee (SAC) - 19th session

16 May 2017 - 19 May 2017


 PDF: English/French


ABSTRACT
The Scientific Advisory Committee on Fisheries (SAC) of the General Fisheries Commission for the Mediterranean (GFCM) held its nineteenth session in Ljubljana, Slovenia, from 16 to 19 May 2017. The session was attended by delegates from 18 Mediterranean contracting parties and one cooperating non-contracting party, nine observers, representatives of the FAO, including its regional projects, the GFCM Secretariat and invited experts. The Committee reviewed the work carried out during the 2016–2017 intersession, including within its four new subregional subsidiary bodies (Subregional Committee for the Adriatic Sea, Subregional Committee for the Central Mediterranean, Subregional Committee for the Eastern Mediterranean and Subregional Committee for the Western Mediterranean) which all met during the intersession. In relation to the recent adoption and launch of the mid-term strategy towards the sustainability of Mediterranean and Black Sea fisheries, the Committee welcomed the swift launch of multiple priority activities, recognizing that the strategy objectives were ambitious but that related action was necessary. In this respect, it discussed the main activities already launched or foreseen as well as the major issues to be tackled by the GFCM Forum on Fisheries Science, due to be held at the end of 2018. Furthermore, the Committee formulated advice on the following aspects: i) overall status of Mediterranean stocks; ii) marine environment and ecosystems; iii) data collection and quality indicators. In line with the subregional approach implemented and based on the conclusions of the four subregional committees, the SAC also provided specific advice for each subregion. At the Mediterranean level, the Committee discussed: i) the indicators of good environmental status; ii) the status of the stocks, in particular European hake; iii) the management of red coral populations (Corallium rubrum, L.) and of European eel (Anguilla anguilla); iv) the fight against illegal, unreported and unregulated (IUU) fishing; v) interactions between fisheries and marine environment, including deep-sea fisheries and vulnerable marine ecosystems; and vi) data collection and data quality. At the subregional level, based on the priority species identified for each subregion, specific conclusions were related to the management of i) small pelagic species in the Adriatic Sea, including the establishment of a fisheries restricted area; ii) demersal species in the Strait of Sicily; iii) blackspot seabream in the western Mediterranean; and iv) deep sea fisheries and non-indigenous species in the eastern Mediterranean. In addition, the Committee discussed the implementation of the SAC subregional approach. Finally, the Committee agreed upon its work plan for 2017–2019.

RÉSUMÉ
Le Comité scientifique consultatif des pêches (CSC) de la Commission générale des pêches pour la Méditerranée (CGPM) a tenu sa dix-neuvième session à Ljubljana, Slovénie, du 16 au 19 mai 2017. Ont participé à la session les délégués de 18 parties contractantes de Méditerranée et une partie non contractante coopérante, neuf observateurs, des représentants de la FAO, y compris ses projets régionaux, le Secrétariat de la CGPM et des experts invités. Le Comité a passé en revue les travaux réalisés pendant la période intersessions 2016 2017, notamment dans le cadre de ses quatre nouveaux organes subsidiaires sous régionaux (Comité sous-régional pour la mer Adriatique, Comité sous-régional pour la Méditerranée centrale, Comité sous régional pour la Méditerranée orientale et Comité sous-régional pour la Méditerranée occidentale) qui ont tous tenu des réunions durant la période intersessions. S’agissant de l’adoption et du récent lancement de la stratégie à moyen terme en faveur de la durabilité des pêches en Méditerranée et en mer Noire, le Comité s’est félicité de la mise en route rapide de plusieurs activités prioritaires, reconnaissant que les objectifs fixés par cette stratégie étaient ambitieux mais que les mesures les accompagnant étaient nécessaires. À cet égard, il a examiné les principales activités déjà lancées ou prévues ainsi que les questions principales qui devraient être traitées par le Forum CGPM sur les sciences halieutiques (Fish Forum), prévu fin 2018. Par ailleurs, le Comité a formulé des avis portant sur les aspects suivants: i) état général des stocks en Méditerranée; ii) environnement et écosystèmes marins; iii) collecte de données et indicateurs de qualité. Conformément à l’approche sous-régionale mise en œuvre et à partir des conclusions des quatre comités sous-régionaux, le CSC a également fourni des avis spécifiques à chaque sous-région. À l’échelon de la Méditerranée, le Comité a examiné: i) les indicateurs du bon état écologique; ii) l’état des stocks, en particulier le merlu européen; iii) la gestion des populations de corail rouge (Corallium rubrum, L.) et d’anguille européenne (Anguilla anguilla); iv) la lutte contre la pêche illicite, non déclarée et non réglementée (pêche INDNR); v) les interactions entre la pêche et le milieu marin, y compris la pêche en eaux profondes et les écosystèmes marins vulnérables; et vi) la collecte et la qualité des données. À l’échelon sous-régional, compte tenu des espèces prioritaires identifiées pour chaque sous-région, des conclusions spécifiques ont été tirées concernant la gestion i) des espèces de petits pélagiques en mer Adriatique, y compris l’établissement d’une zone de pêche réglementée; ii) des espèces démersales dans le canal de Sicile; iii) de la dorade rose en Méditerranée occidentale; et iv) de la pêche en eaux profondes et des espèces non indigènes en Méditerranée orientale. En outre, le Comité a examiné la mise en œuvre de l’approche sous-régionale du CSC. Enfin, le Comité est convenu de son programme de travail pour 2017-2019.