Journée internationale du thé

Les origines du thé remontent à plus de 5 000 ans, mais ses bienfaits pour la santé, pour la culture et pour le développement socio-économique sont toujours d’actualité. Le thé est actuellement cultivé dans plus de 35 pays et fait vivre plus de 13 millions de personnes, dont des petits exploitants agricoles et leurs ménages, dont les moyens d’existence dépendent du secteur du thé.

La Journée internationale du thé est l'occasion de célébrer l'héritage culturel, les bienfaits pour la santé et l'importance économique du thé, tout en s'efforçant de rendre sa production durable "du champ à la tasse", en veillant à ce que ses bienfaits pour les personnes, les cultures et l'environnement perdurent pendant des générations. 

Célébrons le thé

Reconnaissant la longue histoire et la profonde signification culturelle et économique du thé dans le monde, l'Assemblée générale des Nations unies a proclamé le 21 mai Journée internationale du thé, en demandant à la FAO de prendre la tête des opérations de célébration.

La production et la transformation du thé sont la principale source de revenus de millions de familles, en particulier dans les pays en développement. Cet événement encourage la production, la consommation et le commerce durables du thé, et offre une opportunité aux acteurs aux niveaux mondial, régional et national de s'assurer que le secteur du thé continue à jouer un rôle dans la réduction de l'extrême pauvreté, la lutte contre la faim et la sauvegarde des ressources naturelles.

La première Journée internationale du thé a été célébrée lors d'un événement virtuel qui a réuni les principaux pays exportateurs et importateurs de thé du monde ainsi que les principaux pays producteurs où la culture du thé est une importante source de revenus. Regarder ici la vidéo de cet événement.

Messages clés

  • La production et la transformation du thé représentent une source de revenus pour des millions de familles, dont des millions dans les pays les moins avancés.
  • Les recettes d'exportation du thé contribuent à financer les factures d'importation de denrées alimentaires, soutenant ainsi les économies des principaux pays producteurs de thé.
  • Les conditions agro-écologiques spécifiques dans lesquelles le thé prospère se rencontrent dans des zones très vulnérables au changement climatique.
  • Afin de garantir des avantages tant pour les personnes que pour l'environnement, la chaîne de valeur du thé doit être durable à tous les stades, du champ à la tasse.

Des informations intéressantes sur le thé

Les petits exploitants sont responsables de 60 % de la production mondiale de thé.
9 millions de petits exploitants agricoles vivent du secteur du thé dans les quatre principaux pays producteurs (Chine, Inde, Kenya et Sri Lanka).
La production mondiale de thé s'élève à plus de 16,6 milliards de dollars EU
Le thé est la boisson la plus consommée au monde, après l'eau.
La production et le commerce du thé contribuent aux moyens d’existence, aux recettes d'exportation, à la sécurité alimentaire et aux revenus dans de nombreuses régions du monde, en particulier dans certaines des zones rurales les plus pauvres.
Le thé prospère dans des conditions agro-écologiques très spécifiques et dans certains environnements qui, aujourd'hui, sont souvent touchés par le changement climatique.
Le Groupe intergouvernemental de la FAO sur le thé coordonne les efforts multilatéraux visant à soutenir l'économie mondiale du thé.

Concilier patrimoine et avenir

Le programme de la FAO sur les systèmes ingénieux du patrimoine agricole mondial (SIPAM) a, à ce jour, désigné près de 60 sites comme des espaces dynamiques où la culture, la biodiversité et les techniques agricoles durables coexistent, s'avérant ainsi essentiels pour atteindre la sécurité alimentaire et générer des moyens d’existence.

La Chine, la Corée et le Japon comptent 4 sites de culture du thé désignés comme systèmes ingénieux du patrimoine agricole mondial (SIPAM) par la FAO. Ces sites représentent des systèmes évolutifs de communautés humaines en relation étroite avec leur territoire, leur culture et leur paysage agricole.

Au fil des ans, l'arôme des variétés millénaires de thé a fait son chemin dans le cœur et l'esprit de nombreux buveurs de thé du monde entier, feuille par feuille.

Le saviez-vous ?

  • Le thé est l'une des plus anciennes boissons du monde, et la boisson la plus consommée au monde.
  • Le thé connaît de nombreuses variétés, qui diffèrent selon la technique d'oxydation et de fermentation appliquée.
  • La culture du thé fournit des emplois et des revenus à des millions de petits producteurs, qui complètent ou même remplacent la production des grandes plantations de thé dans de nombreux pays.
  • Alors que les trois quarts du thé produit sont consommés dans le pays, le thé est un produit largement commercialisé et exporté.
  • Au cours des dernières décennies, l'industrie mondiale du thé a connu une croissance rapide, avec un nombre croissant de consommateurs dans le monde entier.
  • Malgré l'augmentation de la consommation de thé dans les principaux pays producteurs, la consommation par habitant reste faible, ce qui suggère qu'il existe encore un potentiel de croissance considérable dans ces pays.
  • La consommation de thé peut apporter de nombreux bienfaits pour la santé, allant des effets anti-inflammatoires aux effets antioxydants et à la perte de poids.
  • La Chine, la Corée et le Japon possèdent quatre sites de culture du thé désignés comme systèmes ingénieux du patrimoine agricole mondial (SIPAM) par la FAO.

Partagez