Augmenter le soutien au secteur de l'élevage pour saisir une opportunité économique majeure pour le Mali

De 2005 à 2010, les éleveurs de bovins du Mali ont reçu des prix nettement en dessous du prix de référence de la sous-région. Cela est du en majeure partie à l’absence de politique forte en soutien à la filière bovine dans le pays : pas de protection tarifaire et un soutien budgétaire limité. De plus, la filière bovin est constituée de segments mal connectés, avec pour conséquence une mauvaise transmission des prix entre les marchés régionaux et domestiques. Ainsi les éleveurs sont peu incités à la production, quand bien même le bétail sur pied (bovins, ovins, caprins) représente le troisième produit d’exportation du pays.

Type Policy Briefs
14 Oct 2013
Mali