Ressources naturelles
     et l'environnement

À propos du projet

Le projet FAO sur la Rémunération des externalités positives (REP) et les Paiements pour services environnementaux (PSE) a commencé par une visite de différents projets liés aux PSE au Kenya. Nous avons choisi le Kenya car ce pays est devenu un incubateur d’innovations destinées à a améliorer les services environnementaux moyennant l’utilisation plus rationnelle de nouvelles technologies plus conviviales (par exemple, les TIC) et la mise en rapport de ces services et des possibilités d’affaires concrètes susceptibles de générer des revenus et des emplois à l’échelle locale.

Les projets visités au Kenya permettent de conclure que les efforts visant simultanément à améliorer la productivité agricole, les moyens d’existence ruraux et les services environnementaux sont généralement associés à des modalités hybrides de PSE qui renforcent l’autonomisation des agriculteurs locaux moyennant des paiements en nature, l’octroi de prix pour pratiques innovatrices, de bonifications pour la production durable, de réductions spéciales sur les intrants en échange d’améliorations en termes de durabilité de l’agriculture, ainsi que de mesures d’incitation aux possibilités d’affaires « vertes » (vente de plants d’arbres, conversion de déchets en intrants agricoles et produits énergétiques). Pour les participants locaux, ces activités économiques associées aux mécanismes de PSE peuvent s’avérer plus importantes en termes de sources de revenus que le paiement de transfert prévu dans le mécanisme de PSE.

Le Kenya est également un des pays d'Afrique les plus innovants en ce qui concerne l’utilisation efficace des téléphones portables et d'autres outils de TIC pour atténuer les coûts élevés des transactions réalisées dans le cadre de projets de PSE. Le suivi, la présentation de rapports et la vérification deviennent donc plus mesurables et applicables. Toutefois, le pays est encore confronté à de nombreux défis et l'impact réel des pratiques agricoles durables appliquées dans le cadre du mécanisme de PSE sur la qualité de l'eau, la biodiversité ou le piégeage du carbone reste difficile à évaluer.

L'expérience sur le terrain, combinée au grand nombre de recherches existant sur la REP et les PSE, ainsi que la théorie relative aux PSE nous permettent de définir cinq grands critères pertinents dans l'évaluation de la viabilité financière d'un projet PSE. Ces critères sont les suivants: a) mécanismes innovants d'incitations au niveau de l'exploitation agricole, b) stratégies de négociation (mécanismes permettant de créer des liens de confiance qui réduisent les coûts de transaction et favorisent l'efficacité, c) utilisation des technologies de TIC afin d'atténuer les coûts du suivi, de la présentation de rapports et de la vérification, d) mécanismes d'appropriation institutionnelle/d’intégration des politiques garantissant la continuité de la participation des habitants après que le financement du projet soit arrivé à terme, e) un partenariat public-privé qui ne se limite pas à l'amélioration des services environnementaux mais qui contribue également au développement économique de la région.

Sur la base de ces critères de sélection, nous avons identifié 30 projets PSE et de type PSE qui illustrent diverses façons innovantes d'assurer la viabilité financière de ces projets et, partant, de garantir un degré élevé de continuité des améliorations apportées à l'environnement dans les phases pilotes initiales.

La prochaine étape sera l’examen des conclusions des fiches d'information dans le cadre d’un dialogue multipartite qui se déroulera les 12 et 13 septembre à Rome. Cette réunion constituera, pour les auteurs, l’occasion de présenter leur travail à un public élargi et d’obtenir une rétroaction critique. Les résultats issus de ce dialogue serviront ensuite de base à l’élaboration de notre programme de travail au cours des deux prochaines années et conduiront à la création d’une boîte à outils flexible pour les décideurs sur la Rémunération des externalités positives (REP) et les Paiements pour services environnementaux (PSE) dans le secteur alimentaire et agricole.

Documents de référence FAO

InnovationPES NRD reviewPES flyer Rio+20SOFA 2007

Télécharger notre brochure