Español || Français
      AQUASTAT Home        About AQUASTAT     FAO Water    Statistics at FAO

Featured products

Main Database
Dams
Global map of irrigation areas
Irrigation water use
Water and gender
Climate info tool
Institutions

Geographical entities

Countries, regions, river basins

Themes

Water resources
Water uses
Irrigation and drainage
Wastewater
Institutional framework
Other themes

Information type

Datasets
Publications
Summary tables
Maps and spatial data
Glossary

Info for the media

Did you know...?
Visualizations and infographics
SDG Target 6.4
KWIP
UNW Briefs
     

Read the full profile

Morocco

Géographie, climat et population

Géographie

Le Maroc, situé à l’extrême nord-ouest du continent africain, a une superficie totale de 446 550 km2 (selon la pratique adoptée par les Nations Unies, ce chiffre ne comprend pas la superficie du Sahara occidental qui est de 266 000 km2 environ; cela n’implique aucune prise de position de la part de la FAO quant au statut légal, juridique ou constitutionnel du Sahara occidental). Le pays est frontalier avec l’Algérie à l’est, le Sahara Occidental au sud et l’Espagne au nord qui possède deux enclaves en territoire africain. Hormis une importante façade maritime, son relief se caractérise par des chaînes de montagnes: i) le Rif au nord; et ii) l’Atlas (incluant le Moyen-Atlas, le Haut-Atlas et l’Anti-Atlas) qui culmine à 4 165 m (Toubkal). Des plaines s’étendent le long de toute la côte du pays; elles sont étroites le long de la Méditerranée et larges le long de l’Atlantique. Enfin, au sud-est de l’Atlas et au sud du pays, on trouve des plateaux et plaines désertiques à semi-désertiques.

La superficie cultivée (cultures annuelles et permanentes) est évaluée à 9.4 millions d’hectares (Tableau 1) en 2012. Le domaine forestier couvre 9 millions d’hectares dont environ 5.1 millions d’hectares sont boisés. Une dizaine de parcs nationaux totalisent près de 770 000 ha (MEMEE, 2010).


D’un point de vue agro-écologique, deux grands ensembles peuvent être distingués:

  • Le "bour favorable": les plaines et collines à pluviométrie supérieure à 400 mm et les grands périmètres irrigués qui ont un potentiel de productivité relativement élevé, mais n’accueillent qu’un quart des exploitations, sur un tiers de la superficie cultivée.
  • Les zones plus difficiles: plaines et plateaux agricoles semi-arides, montagnes et steppes, zones oasiennes (HCP, 2007).

Climat

Le climat du Maroc subit des influences maritimes, montagneuses et saharienne, et est donc tempéré au nord et tropical au sud. Cependant c’est un pays à climat essentiellement semi-aride à aride dans la majeure partie de son territoire, avec deux principales saisons: un été chaud et sec, un hiver froid et humide. La pluviométrie moyenne, de 346 mm/an, varie de 700 mm à l’extrême nord-ouest, où une agriculture pluviale est encore possible, à 25 mm/an au sud-est, où l’irrigation est une nécessité absolue pour l’agriculture. Les reliefs peuvent recevoir jusqu’à 2 000 mm/an. Même si elles se concentrent généralement entre octobre et mai, les précipitations se caractérisent par une très forte variabilité spatio-temporelle. La moyenne annuelle des températures est de 10°C mais varie selon les saisons entre 5°C et 45°C au centre du pays et 50°C au sud, et s’est accrue de 1°C en 50 ans. Le Maroc a subi 5 périodes de grande sécheresse au cours des trois dernières décennies (HCP, 2007). La durée d’insolation varie de 2 400 heures par an au nord à plus de 3 400 heures/an au sud.

Population

La population du pays s’élève en 2013 à 33 millions d’habitants, soit une densité de 74 habitants/km2. La population est rurale à 42 pour cent contre 70 pour cent dans les années 1960 et son accroissement, 1.2 pour cent en 2012, s’est stabilisé depuis la fin des années 1990. L’indice de développement humain est en progression constante depuis les années 1980: de 0.371 en 1980 à 0.6167 en 2013; de même que tous les indicateurs de santé et d’éducation. L’espérance de vie à la naissance est de 72.4 ans en 2012 (PNUD, 2013). La mortalité des enfants de moins de 5 ans est de 31 pour mille en 2012. La desserte en eau potable est estimée à 84 pour cent de la population totale en 2012 (98 pour cent en milieu urbain, 64 pour cent en milieu rural) (Tableau 1). Au cours de la même année, il est estimé que 75.4 pour cent de la population a accès aux infrastructures sanitaires (soit 84.5 pour cent en milieu urbain et 63 pour cent en milieu rural). La scolarisation en école primaire est de 97.5 pour cent en 2013 mais de 69 pour cent au secondaire et 16 pour cent au tertiaire en 2012. Alors qu’il n’y a pas de différence en primaire selon le sexe, 74 pour cent des garçons fréquentent le secondaire, contre 63 pour cent des filles. Le taux d’alphabétisation des personnes âgées de plus de 15 ans est de 67 pour cent en 2012, avec un écart selon le genre qui se resserre (58 pour cent chez les femmes et 76 pour cent chez les hommes). De manière générale, l’indice d’inégalités de genre progresse également depuis les années 2000 et atteint 0.46 en 2013. Le taux de chômage au sein de la population active est évalué en 2012 à 9 pour cent, similaire à l’incidence de pauvreté en 2007 qui se concentre cependant en milieu rural (14.5 pour cent contre 4.8 pour cent en milieu urbain) (BM, 2014).

     
   
   
             

^ go to top ^

       Quote as: FAO. 2016. AQUASTAT website. Food and Agriculture Organization of the United Nations (FAO). Website accessed on [yyyy/mm/dd].
      © FAO, 2016   |   Questions or feedback?    [email protected]
       Your access to AQUASTAT and use of any of its information or data is subject to the terms and conditions laid down in the User Agreement.