Español || Français
      AQUASTAT Home        About AQUASTAT     FAO Water    Statistics at FAO

Featured products

Main Database
Dams
Global map of irrigation areas
Irrigation water use
Water and gender
Climate info tool
Institutions

Geographical entities

Countries, regions, river basins

Themes

Water resources
Water uses
Irrigation and drainage
Wastewater
Institutional framework
Other themes

Information type

Datasets
Publications
Summary tables
Maps and spatial data
Glossary

Info for the media

Did you know...?
Visualizations and infographics
SDG Target 6.4
KWIP
UNW Briefs
     

Read the full profile

Togo

Perspectives pour la gestion de l’eau en agriculture

Des actions sont en cours pour l’identification et la caractérisation des zones humides et des bas-fonds du pays. L’irrigation à petite et micro échelle, notamment à partir des eaux souterraines, va se développer, ce qui devrait augmenter sensiblement les besoins estimés pour l’horizon 2025. À cette date, les prélèvements totaux estimés seront de l’ordre de 600 millions de m3/an et des conflits entre usagers ne vont pas manquer d’éclater dans les régions, notamment pour l’eau potable qui dépend beaucoup des ressources en eau souterraine et dont la qualité se détériore rapidement dans le bassin sédimentaire côtier où se situe la capitale du pays.

Dans le secteur de l’eau, la politique de l’État vise la mise à disposition de l’eau potable pour toutes les couches de la population. Le désengagement amorcé par l’État et la responsabilisation indispensable des usagers ne peut être qu’un processus participatif et adaptatif de transfert de responsabilités.

Dans le cadre de leur politique de relance de la production agricole par l’intensification et la diversification, les autorités togolaises réservent une place importante à la maîtrise de l’eau et à son utilisation à des fins multiples. Dans ce cadre sont envisagés: i) la réhabilitation des anciens barrages, retenues d’eau et périmètres irrigués; ii) l’aménagement des sites rizicoles et maraîchers; iii) la formulation et l’application d’une politique nationale de gestion rationnelle et concertée des ressources en eau, soutenue par l’application d’un Code de l’eau; iv) la clarification des problèmes fonciers qui entravent le développement du secteur; v) la constitution d’une banque de données sur l’irrigation, la pisciculture et l’élevage.

     
   
   
             

^ go to top ^

       Quote as: FAO. 2016. AQUASTAT website. Food and Agriculture Organization of the United Nations (FAO). Website accessed on [yyyy/mm/dd].
      © FAO, 2016   |   Questions or feedback?    [email protected]
       Your access to AQUASTAT and use of any of its information or data is subject to the terms and conditions laid down in the User Agreement.