FAO.org

Accueil > Country_collector > La FAO au Tchad > Actualités > Detail
La FAO au Tchad

La FAO appuie la production de vaccins pour le cheptel au Tchad

27/02/2017

 

 

27 février 2017, N’Djamena-L’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) va appuyer le Ministère en charge de l’Elevage et de la production animale dans la mise en œuvre des projets visant la dynamisation du secteur au Tchad. En effet, la disponibilité d’une vaste gamme de vaccins pour la santé animale reste une préoccupation majeure pour le pays et ses partenaires. Dans l’optique d’apporter des solutions durables, a FAO, la République Sud-Africaine et le Ministère de l’Elevage à travers l’Institut de Recherche en Elevage pour le Développement (IRED), explorent ensemble la possibilité de collaborer pour appuyer le Tchad dans la production des vaccins nécessaires au cheptel.

 

Renforcer la coopération dans le secteur élevage

 

Une mission sud-africaine comprenant des membres du Ministère du Commerce et de l’Industrie et d ’Onderstepoort Biological products (OBP) a séjournédu 20 au 24 février 2017 au Tchad, afin de mieux s’informer des activités de l’IRED et aussi faire connaître le savoir-faire et l’expertise de l’Afrique du Sud dans ce domaine. L’OBP est une société qui œuvre dans l’amélioration de la santé humaine et animale à travers la production de produits pharmaceutiques et biologiques. L’IRED qui s’engage à améliorer et augmenter ses capacités techniques et professionnelles, souhaite acquérir un laboratoire de référence avec une diversification de sa gamme de vaccins.  L’OBS appuiera l’IRED dans la mise à niveau de son laboratoire et dans la production de vaccins. La FAO est disposée à accompagner ce partenariat Sud-Sud qui permettrait à l’institut de recherche de renforcer ses activités et mieux répondre à la demande nationale en vaccins pour le cheptel. En outre, il s’agira de produire et commercialiser des vaccins au Tchad ; ce transfert de technologies contribuera à l’amélioration des capacités de l’IRED et à la formation des acteurs de la filière élevage.

 

Dans le cadre de cette mission, une visite a été organisée au marché de bétail basé à Dourbali, une localité située à 90 Km de N’Djaména, pour voir un échantillon des ressources animales disponibles. Cette activité a permis de mieux apprécier les attentes des acteurs du secteur en matière de santé animale

La FAO, Le Ministère de l’Elevage à travers l’IRED et l’Ambassade d’Afrique du Sud au Tchad vont poursuivre l’échange dans ce domaine pour matérialiser cet arrangement qui permettra de mieux assurer les actions visant la santé du cheptel au Tchad.