FAO.org

Accueil > Programme de coopération technique
Programme de coopération technique

Le PCT a été créé pour permettre à l'Organisation de mettre son savoir-faire et son expertise technique à la disposition des États membres à leur demande. Le PCT fournit une assistance en réponse aux besoins prioritaires  des gouvernements, dans tous les domaines d’intervention qui relèvent du mandat et des compétences de la FAO et sont couverts par son Cadre stratégique.

À ce jour, le PCT a financé des projets pour une valeur totale de plus de 1,5 milliard de dollars E.U. Ces projets, de courte durée, catalytiques et durables, sont conçus pour répondre à la demande et aux priorités des pays membres et combler une lacune critique dans les domaines de la faim, la malnutrition, la production durable, la réduction de la pauvreté rurale, la mise en place de chaines alimentaires plus ouvertes et efficaces et l’amélioration de la résilience face aux catastrophes. Les projets du PCT catalysent le changement, permettent le renforcement des capacités et aident la mobilisation de ressources par les pays, en accord avec les cadres de programmation par pays établis avec les gouvernements respectifs.

Le Programme de coopération technique en bref

  • Les projets du PCT appuient les efforts de développement ou offrent une assistance d’urgence et de reconstruction des capacités productives en réponse à une crise. Les projets permettent d’atteindre des impacts durables, de combler des lacunes critiques,  de transmettre des connaissances techniques dans les pays et participent à atteindre les objectifs stratégiques de la FAO.
  • Les projets du PCT vont de combattre une maladie des crevettes au Viet Nam, à éliminer des pesticides périmés au Malawi, à adaptation aux changements climatiques au Pérou, à la gestion durable des forêts en République Kirghize.
  • Au cours de l’exercice biennal 2016-17, environ 132.9 million de dollars E.U sont disponibles pour le financement de projets PCT
  •  Les projets du PCT ont un budget maximum de 500 000 dollars E.U et une durée n’excédant pas 24 mois.

Histoires de succès

Angola loses at least one-quarter of the fish caught in inland waters each year – largely due to lack of refrigeration, out-dated processing techniques and difficulties in getting the catch to the marketplace. Some pilot assessments even put the figure as high as 40 percent. And...
Banking on Bamboo in Rwanda
28 September 2016
The Government of Rwanda has set its sights on increasing the country’s forest cover by 30 percent by 2020. And it’s looking to bamboo – a versatile, renewable resource with a growing global market – to play a part, while also improving rural income opportunities.  Rwanda...
Until recently, the capacity of Central African countries to prevent the spread of plant disease and pests from imported food and planting materials, such as seeds, stem cuttings and tubers, was weak. In fact, many countries had not updated their phytosanitary regulations in 50 or...