Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture

16 octobre 2022

Journée mondiale de l'alimentation

Les chercheurs et les instituts académiques doivent construire des savoirs et stimuler l’innovation, en partageant les bonnes informations avec les décideurs pour les aider à améliorer leurs politiques et leurs législations. 

 

La connaissance est la voie qui mène à l’action. Les chercheurs et les instituts académiques doivent utiliser la science et les données fondées sur les preuves, ainsi que les savoirs culturels et traditionnels, pour promouvoir une alimentation saine, des systèmes alimentaires durables, des systèmes de production diversifiés, la prévention des pertes et gaspillages alimentaires et la sécurité alimentaire, en tenant compte des normes culturelles et sociales et en adaptant les ressources aux différents publics et contextes.

L’innovation permet parfois de résoudre d’anciens problèmes d’une manière nouvelle, de résoudre un problème nouveau avec une solution déjà expérimentée, ou d’apporter une nouvelle solution à un nouveau problème. Les chercheurs et les instituts académiques doivent accueillir toutes les typologies de pratiques innovantes, les connaissances traditionnelles et locales et les nouvelles innovations. Ils doivent promouvoir le transfert des savoirs et l’innovation à l’appui des producteurs locaux vulnérables ainsi que des petits exploitants et des exploitants familiaux, en leur garantissant un meilleur accès aux marchés, au commerce et aux technologies.

Les instituts de recherche et l’enseignement supérieur jouent un rôle important car ils contribuent à améliorer les politiques gouvernementales et les processus de prise de décision. Ils peuvent partager les données orientées solutions sur les manières de transformer les systèmes agroalimentaires pour les rendre plus durables et résilients aux chocs mondiaux, mais ils peuvent aussi aider à définir les actions d’aide et d’appui en faveur de ceux qui sont touchés par les crises, comme la pauvreté et la faim, les conflits, les inégalités et le changement climatique. 

Travailler ensemble permet d’être plus forts et de mettre en commun les ressources. Vous pouvez travailler avec la FAO et d’autres partenaires pour construire un avenir plus durable et inclusif où chacun, partout dans le monde, a accès à une alimentation saine. Les chercheurs peuvent aussi appuyer les efforts des gouvernements pour la mise en œuvre des Directives volontaires sur les systèmes alimentaires et la nutrition proposées par le Comité de la sécurité alimentaire mondiale (CSA). Ces directives représentent la plateforme internationale la plus inclusive – hébergée et co-fondée par la FAO – où les parties prenantes se réunissent pour garantir la sécurité alimentaire et la nutrition pour tout le monde.