Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture

16 octobre 2021

Journée mondiale de l'alimentation

La nature travaille sans relâche pour nous en nous permettant de satisfaire nos besoins essentiels: eau, nourriture, air pur, médicaments et matériaux pour servir d'abris. Mais la façon dont nous produisons, consommons et gaspillons les aliments exerce une pression indue sur les ressources naturelles, l'environnement et le climat. Il est grand temps de tirer des enseignements et de travailler en harmonie avec la nature, et non pas contre elle.

Les systèmes agroalimentaires sont comme des écosystèmes en ce sens que tout y est lié, mais nous devons faire des choix et agir de façon à les aider à renforcer leur synergie. Les personnes de tous horizons, leurs moyens de subsistance, leur santé et celle de notre planète ont besoin d'être soutenus pour prospérer. Les arbres purifient notre atmosphère et rafraîchissent nos villes, mais ils fonctionnent aussi comme une communauté. Ils communiquent entre eux par leurs racines et partagent leurs ressources et nutriments.

En tant que communauté mondiale, nous avons tous un rôle à jouer dans la transformation des systèmes agroalimentaires - des gouvernements aux entreprises privées, en passant par les agriculteurs, la société civile, le monde universitaire et tous les citoyens, y compris les jeunes! Ensemble, nous pouvons donner à chaque élément de nos systèmes les moyens de collaborer de manière plus équitable, durable et inclusive de la ferme à la table, et au-delà.

Nous pouvons tous apprendre de la nature en agissant avec la nature.

Que pouvez-vous faire?

Des milliards de consommateurs dans le monde doivent modifier leurs anciens modes de consommation afin de faire évoluer les systèmes alimentaires. Le changement est entre nos mains. Nous pouvons collaborer avec la nature et infléchir l'offre du marché en optant pour des produits nutritifs et responsables au plan environnemental et social. Cela incite les gouvernements à concevoir des politiques plus écologiques et plus durables et à améliorer la production, tout en stimulant l'investissement dans une alimentation saine et durable. Voici par où vous pouvez commencer.

En savoir plus

Que peuvent faire les gouvernements?

De meilleures politiques et lois, des investissements et une bonne gouvernance permettent de constuire des systèmes agroalimentaires durables et respectueux de la nature, plus inclusifs et plus résilients. Les gouvernements et les institutions peuvent permettre à tous d'avoir une alimentation saine grâce à une approche multisectorielles stratégique, intégrée et inclusive. L'innovation, les savoirs autochtones, les femmes et les jeunes ont tous un rôle à jouer pour parvenir à un monde plus vert, plus équitable et meilleur pour tous.

En savoir plus

Que peut faire le secteur privé?

Les entreprises privées doivent être socialement responsables et soutenir les objectifs de santé publique, qu'il s'agisse de respecter les législations, les priorités et les directives nationales en matière d'alimentation ou de transformer les opérations et les approches. Les entreprises privées peuvent aider à produire ou à promouvoir des aliments nutritifs et sûrs à un prix abordable pour tous, contribuant ainsi à une alimentation saine et durable. Voici une liste d'actions que les différents secteurs peuvent adopter.

En savoir plus

Que peuvent faire les agriculteurs?

Les hommes et les femmes travaillant dans l'agriculture, la pêche et la foresterie sont nos principales sources d'aliments nutritifs. En tant que gardiens des ressources naturelles de la planète, leurs décisions sont à la base de la transformation des systèmes agroalimentaires. Des technologies et des formations innovantes, des financements, des incitations et une protection sociale leur permettraient d'avoir des régimes alimentaires sains et durables à l'échelle locale et mondiale. Voici quelques actions que les agriculteurs peuvent envisager avec un soutien adéquat.

En savoir plus

Que peut faire le monde universitaire?

La connaissance, l'innovation et le renforcement des capacités sont la voie du changement. Les instituts de recherche et les établissements universitaires disposent des outils nécessaires pour aider les décideurs des systèmes agroalimentaires mondiaux. Ils doivent renforcer la collecte, l'analyse et le suivi des données au niveau national. En recueillant, harmonisant et ventilant les données sur tous les aspects des systèmes alimentaires, et en favorisant le partage des connaissances pour tous, la recherche et le monde universitaire peuvent devenir plus inclusifs.

En savoir plus

Que peut faire la société civile?

Les organisations de la société civile (OSC) et les organisations non gouvernementales (ONG) jouent un rôle essentiel dans la transformation des systèmes alimentaires. Tout comme le tronc d'un arbre constitue des liens vitaux entre ses racines et ses feuilles, le travail des OSC et des ONG est crucial pour les individus et les communautés dont la voix n'est pas toujours entendue. Leur expertise technique essentielle et leur forte présence au sein des communautés vulnérables ou éloignées servent de passerelles vers les zones isolées. La société civile réunit de multiples agents du changement, des personnes marginalisées aux décideurs politiques.

En savoir plus