FAO index page AG index page
Print this page | Close
Fattening pigs in a larger production unit (Dietze; Universität Kassel)

Le secteur porcin et la production animale


Avec l’augmentation de la demande mondiale en produits carnés, les espèces à cycle court, comme le porc, avec des facteurs de conversion des aliments efficaces, vont continuer à participer de manière importante à la croissance du secteur de l’élevage. L'augmentation du cheptel porcin mondial n'est pas uniforme sur la planète: Cette augmentation se fait principalement en Asie alors que le cheptel nord américain et européen augmente plus lentement ou reste stable. L’accélération de l’augmentation du cheptel en Afrique reflète l’ampleur que prend le secteur porcin sur ce continent où l’on estimait pendant longtemps que le secteur de l’élevage ne concernait que les ruminants.

Au cours des dernières décennies, la production commerciale s’est fortement intensifiée. Un plus grands nombre de porcs, appartenant à quelques races seulement, sont élevés dans des exploitations dont la taille va en croissant. Les systèmes de production à grande échelle deviennent uniformisés car ils sont basés sur l'utilisation du même matériel génétique et doivent donc répondre à des besoins similaires en termes d’alimentation et d'environnement pour les animaux.

Très peu de formes traditionnelles d'élevage de porcs ont survécu dans les pays à haut revenu. Cependant, l'élevage biologique de porcs par exemple, qui répond à une demande récente de certains consommateurs démontrent la faisabilité de systèmes de production alternatifs. Sous certaines conditions des systèmes plein sol, mixtes, commercialisant sur les marchés locaux peuvent être profitables même en présence d‘exploitations hors sol.

Dans les pays en développement, la moitié de la population porcine actuelle est élevée dans des petites exploitations traditionnelles dans lesquelles le rôle du porc dépasse souvent la simple production de viande. Dans les systèmes à faible intensité d’intrants, les porcs représentent une valeur ajoutée pour l'agriculteur qui les alimente avec des restes qui seraient autrement perdus. L’élevage porcin contribue non seulement à améliorer la sécurité alimentaire et fournir des protéines, mais il constitue également une sécurité financière, joue un rôle culturel important dans certaines communautés et représente un revenu supplémentaire qui permet aux ménages de payer par exemple les frais d’éducation, les soins médicaux ou de faire des petits investissements.