FAO.org

Accueil > Renforcement des capacités > News list > Detail
Renforcement des capacités

Évaluation participative des capacités en Somalie

La FAO soutient des systèmes d'information sur la sécurité alimentaire et la nutrition pris en charge localement
27/11/2014

Constitué en 1994, le Groupe d'évaluation de la sécurité alimentaire et de la nutrition pour la Somalie (FSNAU) fournit des analyses et des informations sur l'insécurité alimentaire et sur la malnutrition en Somalie.

Le Groupe qui est maintenant dans sa septième phase, est géré par la FAO et financé grâce à des contributions multidonateurs. L'objectif général du Groupe est de renforcer la sécurité alimentaire, la nutrition et les moyens d'existence au niveau des ménages et des communautés afin de garantir une plus grande résilience aux chocs, comme ceux provoqués par le conflit, la sécheresse, la maladie et les crises économiques. Les données fournies par le Groupe sont les principales sources d'information des organismes d'aide et de développement pour la planification de leurs interventions en Somalie. (Source site web du Groupe d'évaluation de la sécurité alimentaire et de la nutrition pour la Somalie - FSNAU.)

L'un des principaux résultats attendus de la présente phase du Groupe d'évaluation est le renforcement des capacités somaliennes afin de garantir que les activités du système d'information sur la sécurité alimentaire et la nutrition sont menées et gérées conformément au cadre national de programmation. Compte tenu des problèmes de sécurité en Somalie, la FAO a commencé à développer les capacités institutionnelles au Somaliland, une région du pays qui bénéficie d'un environnement politique plus stable.

Le processus d'évaluation des capacités
En 2014, avec l'accord des autorités nationales, la FAO aux côtés du personnel national du projet a facilité les processus d'évaluation des capacités et de création du consensus au Somaliland. Une série d'actions visant à remédier aux déficits de capacités ont pu ainsi être clairement définies en vue de l'appropriation par le Somaliland du système d'information sur la sécurité alimentaire et la nutrition.

Ont participé à l'atelier d'évaluation participative des capacités 65 représentants de parties prenantes issues de ministères, d'ONG, du Groupe d'évaluation de la sécurité alimentaire et de la nutrition pour la Somalie, de SWALIM (Direction de l'information concernant les terres et les eaux de Somalie) et d'organismes des Nations Unies. L'atelier a consisté essentiellement en groupes de réflexion axés sur les grands secteurs en rapport avec la sécurité alimentaire et la nutrition (par exemple, Nutrition). Les mêmes groupes de parties prenantes ont confirmé, dans le cadre d'un atelier de validation, les résultats de l'évaluation, à savoir les points forts et les points faibles déterminés, ainsi que les changements souhaités. Les prochaines étapes stratégiques et immédiates ont également été définies. À la suite de cette évaluation, des plans d'action pour le renforcement des capacités seront arrêtés définitivement et serviront de base au renforcement des capacités nationales pendant les prochaines années du projet.

Réflexion sur le processus d'évaluation des capacités
L'équipe d'évaluation a estimé que l'identification des points forts et des lacunes était extrêmement satisfaisante, bien que les organisations n'étaient pas toutes représentées à l'atelier. Pour ce qui concerne celles qui étaient présentes, la participation a été solide, avec des débats animés, portant notamment sur l'identification des problèmes et l'appropriation des questions urgentes ayant trait aux systèmes d'information sur la sécurité alimentaire et la nutrition. À l'issue de l'atelier de validation, les parties prenantes locales ont fait une présentation devant un groupe de hauts fonctionnaires, témoignant ainsi de la qualité de leur engagement.

En définitive, les participants ont appris beaucoup des uns des autres sur ce qu'il fallait faire pour réaliser des systèmes d'information sur la sécurité alimentaire et la nutrition et sont parvenus à un consensus sur les prochaines mesures à prendre.

« L'évaluation a lancé le processus de renforcement des capacités lui-même » a indiqué un participant somalien du Ministère de l'agriculture.

Site web du Groupe d'évaluation de la sécurité alimentaire et de la nutrition pour la Somali (FSNAU)

En savoir plus sur l'évaluation des capacités

Partagez