Plateforme globale des Champs-Écoles des Producteurs

Renforcer la durabilité et la résilience de l’agriculture familiale : l’application de la démarche CEP au Togo

02/05/2017

Dans un contexte de forte densité de population et de dégradation de la fertilité des sols, l’agriculture de la région des Savanes au Togo s’appuie sur une utilisation croissante d’engrais et pesticides chimiques dont la qualité et l’origine ne sont pas toujours garanties. C’est en partant de ce constat que Agronomes et Vétérinaires Sans Frontières (AVSF) et le Ministère français de l’Agriculture, de l 'Agroalimentaire et de la Forêt (MAAF) à travers le FFEM (Fonds Français pour l'Environnement Mondial) ont lancé en 2014 un projet d’appui à la durabilité et résilience de l’agriculture familiale de cette région avec notamment la mise en place de Champs-Écoles Paysan (CEP) sur les cultures maraichères et pluviales visant l’adaptation et l’intégration de pratiques agroécologiques dans les systèmes de cultures.

S’étalant de 2014 à 2018, 2000 familles bénéficient directement du projet, avec entre autres 32 CEP dont 18 en cultures maraichères et 14 en cultures pluviales, installés entre 2014 et 2016. Au total, 500 personnes y ont participé et 11 visites d’échange ont été réalisées durant cette période. De nombreuses activités (diagnostic participatif, observation des sols et des cultures, réalisation de bilans économiques, collecte de données de référence…) et thèmes (réduction des engrais, utilisation du compost et des pesticides naturels, conservation de l’eau et des sols, rotation et association des cultures…) ont été abordés au cours de ces CEP. Les retombées positives y ont été nombreuses. Entre autres, ils ont permis la mise en œuvre d’une démarche d’expérimentation basée sur les contraintes des producteurs, la diffusion et l’adaptation de pratiques agro-écologiques, et la mise au point de références techniques locales. On observe également une appropriation de la démarche CEP au niveau des différents acteurs impliqués (ONG, Services techniques déconcentrés, organisations de producteurs), l’apparition de nouvelles sources de revenu et le renforcement de dynamiques locales d’innovation.

Contacts :

Dr. Bakary SAMAKE: b.samake@avsf.org - Responsable du projet au Togo

Myriam MACKIEWICZ m.mackiewicz@avsf.org] - Coordinatrice Nationale d'AVSF au Togo

Pour plus d’informations sur le projet : http://www.avsf.org/public/posts/2027/fiche_innovation_avsf_champs-ecole_togo_2016.org