FAO.org

Accueil > Country_collector > Haïti > Actualités > Detail
Haïti

La construction d’une écloserie d’une capacité de production de 200.000 alevins va booster la chaine de valeur aquacole dans le Grand Nord

30/08/2017

Le Grand Nord d’Haïti, incluant les Départements de l’Artibonite, du Nord, du Nord-Est et du Nord-Ouest, va disposer d’une écloserie d’une capacité de production de 200.000 alevins (variété tilapia) par an. En cours de construction dans la commune de Ferrier, localité de « Lagon aux Boeufs », cette écloserie se réalise dans le cadre du projet « Amélioration de la sécurité alimentaire dans le Nord-Est d’Haïti », financé par l’Union européenne et co-piloté par l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) et le Ministère de l’Agriculture, des Ressources Naturelles et du Développement Rural (MARNDR), à travers notamment la Direction Départementale Agricole du Nord-Est.

Un total de 140 aquaculteurs et aquacultrices, et 30 femmes faisant le commerce du poisson, vont bénéficier de cette infrastructure dont l’objectif vise à produire des alevins (ti bebe pwason, en créole) et empoissonner les cages de grossissement sur place.

Développement de la chaine de valeur aquacole dans le Grand Nord

La construction de cette écloserie de production intensive d’alevins, vient dynamiser et développer la chaine de valeur aquacole, avec un impact sur tout le Grand Nord. Ce système va doubler la capacité moyenne de production des aquaculteurs et aquacultrices, regroupés en Champs Écoles Paysans (CEP), passant de 25 à 50 kilos de poissons marchands par personne par an.

Sur les 200.000 alevins à produire : 50% sont destinés aux aquaculteurs et aquacultrices de la communauté exploitant le lac du « Lagon aux Bœufs », 25% serviront à empoissonner les lacs collinaires du Ministère de l’Agriculture (MARNDR) dans le Grand Nord, et 25% seront réservés à la vente aux aquaculteurs et aquacultrices du Nord-Est et d’ailleurs.

Il importe également de signaler que la mise en place de cette écloserie vient systématiser et standardiser l’aquaculture comme activité supplémentaire pour les communautés dont l’activité principale de base est la pêche. Celle-ci va permettre aux pêcheurs de générer des revenus, de manière régulière et stable, avec des marges de profit additionnel à celui découlant des activités de pêche, pouvant aller jusqu’à 70%.

L’impact positif de cette écloserie dans le Nord-Est fait l’unanimité

M. Eric Auguste, Directeur Départemental de l’Agriculture du Nord-Est, applaudit la réalisation de cette écloserie, la première à être construite dans le Grand Nord. « D’un point de vue économique, il s’agit d’une grande opportunité, en ce sens que celle-ci va alimenter la région et générer plus de revenus aux groupements de pêcheurs/aquaculteurs-aquacultrices. En outre, elle permettra d’empoissonner les lacs collinaires construits par le Ministère de l’Agriculture », a mentionné M. Auguste, tout en soulignant la nécessité de former les groupements d’aquaculteurs et d’aquacultrices qui vont exploiter cette infrastructure aquacole, sur la gestion technique et administrative, afin d’en garantir la rentabilité et la durabilité.

M. Paul Andy Joseph, Aquaculteur et Facilitateur de Champ École Paysan, se réjouit de la construction de l’écloserie qui va rentabiliser leurs activités aquacoles. « Avant la construction de l’écloserie, nous obtenions les alevins de Port-au-Prince. L’activité était peu rentable à cause du taux élevé de mortalité lié aux conditions et à la longue durée de transport. Maintenant, nous avons grand espoir qu’avec cette infrastructure, les géniteurs vont générer des alevins sur place, ce qui va réduire considérablement le taux de mortalité et augmenter notre capacité de production. Nous sommes très reconnaissants envers la FAO, le Ministère de l’Agriculture et l’Union européenne, pour cette écloserie qui vient renforcer nos activités et améliorer nos conditions de vie».

Unité de Communication / FAO-Haïti

Pierre Negaud DUPENOR

Phone: (509) 4420 0726 / Email: PierreNegaud.Dupenor@Fao.org

James Peterson JOACHIM Phone: (509) 4420 0610 / Email: James.Joachim@Fao.org

Site web : http://www.fao.org/haiti/fr/

Twitter: https://twitter.com/FAOHaiti