FAO.org

Accueil > En action > Global Partnership Initiative for Plant Breeding Capacity Building (test) > Objectifs
Global Partnership Initiative for Plant Breeding Capacity Building (test)

Nos objectifs

1. Élaboration de politiques

Pour renforcer et maintenir à niveau les capacités adéquates en matière de sélection végétale à l'échelon national, les États doivent mettre en place des politiques qui promeuvent le développement scientifique, économique et social. L'Initiative de partenariat mondial pour le renforcement des capacités de sélection végétale joue un rôle important en ce qu'elle aide les États à élaborer des stratégies nationales en matière de ressources génétiques et de sélection végétale qui sont compatibles avec leurs besoins, en encourageant les activités de plaidoyer et la sensibilisation multilingues, ainsi que la publication de notes d'information et d'exemples de réussite concernant la coordination et la mise en œuvre de politiques. Plus particulièrement, elle contribue à l'évaluation des capacités en matière de sélection végétale, qui vise à déterminer les besoins et les possibilités des Systèmes nationaux de recherche agricole (SNRA) afin de renforcer les capacités nationales d'utiliser les ressources phytogénétiques. Le mécanisme visant à évaluer les capacités nationales se fonde sur un questionnaire conçu dans le cadre d'une consultation d'experts, qui permet de recueillir des informations sur la sélection végétale et les capacités connexes dans le domaine des biotechnologies (allocation budgétaire, participation du personnel et ampleur de l'utilisation des applications conventionnelles et des biotechnologies).

2. Enseignement et formation

Au niveau mondial, il n'existe aucune démarche systématique visant à renforcer les capacités, à moyen et long termes, de former de nouveaux scientifiques et techniciens issus de pays en développement dans les domaines de la sélection végétale et de l'amélioration des cultures, ni à accroître les compétences quant à l'utilisation de nouvelles technologies et d'installations modernes. Face au recul ou à la stagnation des capacités en matière de sélection végétale, l'Initiative appuie le renforcement des capacités dans les domaines de la valorisation du matériel génétique et des biotechnologies en mettant à disposition des liens vers des cours et des fournisseurs de formation, des sessions et des ateliers de formation, et du matériel pédagogique en ligne.

3. Accès aux technologies

Les pays en développement doivent bénéficier des avancées de la génomique, de la sélection à l'aide de marqueurs, de la bioinformatique, ainsi que des nouveaux outils et méthodes cellulaires et moléculaires permettant d'améliorer le développement végétatif et l'adaptation des cultures. Les partenariats technologiques pourraient apporter une aide précieuse aux programmes de sélection végétale et d'amélioration des plantes cultivées menés dans les pays en développement, et ce de plusieurs manières: mise à disposition de méthodes, partage d'installations de laboratoire et orientations en vue de trouver des solutions à des problèmes thématiques comme les stress biotiques et abiotiques, la qualité des produits ou les besoins humains en matière de nutrition et de santé. À cet effet, l'Initiative promeut de nouveaux processus relatifs aux informations et aux connaissances, et accélère la fourniture de technologies sous la forme d'outils, de méthodes, de savoir-faire et d'équipements permettant de trouver des solutions génétiques aux problèmes de productivité des cultures dans les pays en développement. Certains outils et bases de données liés à la sélection végétale comprennent des protocoles en ligne, des outils d'analyse en ligne, des bases de données sur Internet concernant les ressources génétiques et des bases de données sur les outils de sélection.

4. Accès aux ressources phytogénétiques

L'Initiative et ses organisations partenaires visent à appuyer la démarche collective dont l'objectif est d'apporter une valeur ajoutée au matériel génétique en encourageant les efforts de caractérisation et d'évaluation des collections nationales et internationales. Pour ce faire, elles mettent à disposition des liens donnant accès à des bases de données et des outils, d'une part, et à des organisations et des réseaux liés à la sélection végétale, d'autre part.

5. Partage des connaissances et des informations

Le site Internet de l'Initiative de partenariat mondial pour le renforcement des capacités de sélection végétale est conçu comme un mécanisme qui permet de rassembler, d'organiser, d'interpréter et de partager des informations afin d'accroître l'efficience en matière de gestion des ressources génétiques au niveau mondial. Ce portail de gestion des connaissances se connectera et accroîtra l'accès aux portails/sites Internet existants de divers instituts, réseaux et initiatives de sélection et d'enseignement ayant trait à des programmes d'amélioration des plantes cultivées. En outre, l'Initiative a mis au point un répertoire des sélectionneurs de végétaux dans le cadre des efforts actuels visant à encourager la création d'un réseau mondial de scientifiques, de responsables politiques et d'autres parties intéressées par la conservation, l'utilisation et la diffusion des RPGAA. L'inscription au répertoire renforcera les interactions sur des thèmes présentant un intérêt mutuel et les liens au sein de la communauté scientifique mondiale. Par ailleurs, l'Initiative publie une lettre d'information mensuelle sur la sélection végétale, qui présente un rapport actualisé sur la sélection végétale, les publications nouvelles, les subventions et les distinctions, ainsi que les réunions, cours et ateliers pertinents.