Objectifs de développement durable

Indicateur 2.4.1 - Proportion des zones agricoles exploitées de manière productive et durable

La notion de superficie agricole exploitée de manière productive et durable couvre les trois dimensions de la production durable, à savoir les dimensions environnementale, économique et sociale. L’instrument de mesure – les enquêtes agricoles – offre aux pays la souplesse nécessaire pour déterminer les priorités et les défis au regard de ces trois dimensions. Pour être considérées comme faisant une utilisation productive et durable des terres, les exploitations doivent satisfaire à des indicateurs précis relevant des trois dimensions. Cet indicateur mesure les progrès accomplis au regard de la cible 2.4 des ODD.

Cible 2.4

D’ici à 2030, assurer la viabilité des systèmes de production alimentaire et mettre en œuvre des pratiques agricoles résilientes qui permettent d’accroître la productivité et la production, contribuent à la préservation des écosystèmes, renforcent la capacité d’adaptation aux changements climatiques, aux phénomènes météorologiques extrêmes, à la sécheresse, aux inondations et à d’autres catastrophes et améliorent progressivement la qualité des terres et des sols

Impact

Cet indicateur mesure les progrès réalisés sur la voie d’une agriculture plus productive et plus durable. Il se compose de sous-indicateurs pertinents qui procurent aux autorités des informations stratégiques pour l’élaboration de politiques fondées sur des données probantes.

Résultats clés

L'agriculture durable est au cœur du Programme 2030 et constitue la première étape fondamentale vers la lutte contre la Faim zéro. Bien que de nombreux objectifs de développement durable traitent de problèmes liés à l’agriculture, l’indicateur 2.4.1 lui est entièrement consacré.

Au cours des 30 dernières années, de nombreuses discussions ont eu lieu sur la définition de « l'agriculture durable ». Dans la mesure où l'agriculture contribue au développement - en tant qu'activité économique, source de revenu, fournisseur et utilisateur de services environnementaux - le Programme 2030 suggère de considérer tous les secteurs, y compris l'agriculture, sous trois aspects: économique, social et environnemental.

L'indicateur 2.4.1 des ODD, défini comme le « pourcentage de superficie agricole consacrée à une agriculture productive et durable », n'est pas différent. Dans le passé, il avait été défini principalement en fonction de critères environnementaux. Si le sol était mauvais ou si l'eau n'était pas bien gérée, une ferme aurait peut-être été considérée comme non durable. Ces dernières années, cependant, on s'est rendu compte que la durabilité devait aller beaucoup plus loin pour inclure les dimensions économique et sociale et placer les agriculteurs au centre. Si une ferme n'est pas économiquement saine ou résiliente aux chocs externes, ou si le bien-être de ceux qui travaillent dans une ferme n'est pas pris en compte, une ferme ne peut pas être durable.

Cet indicateur a été mis au point dans le cadre d’un processus multipartite associant des statisticiens et des experts techniques provenant de gouvernements, d’organisations internationales, d’instituts nationaux de statistique, de la société civile et du secteur privé. Il aborde différents thèmes sur la productivité, la rentabilité, la résilience, la terre et l'eau, le travail décent et le bien-être afin de rendre compte de la nature multidimensionnelle de l'agriculture durable.

Ils font actuellement l'objet d'essais pilotes dans des pays sélectionnés appartenant à différentes régions.

Partagez