Objectifs de développement durable

Indicateur 2.5.2 - Proportion des variétés et races locales considérées comme exposées à un risque d’extinction

Cet indicateur présente la proportion des variétés et races locales considérées comme exposées à un risque d’extinction à un moment déterminé, ainsi que les tendances. Il mesure les progrès vers la réalisation de la cible de l'ODD 2.5.

Cible 2.5

D’ici à 2020, préserver la diversité génétique des semences, des cultures et des animaux d’élevage ou domestiqués et des espèces sauvages apparentées, y compris au moyen de banques de semences et de plantes bien gérées et diversifiées aux niveaux national, régional et international, et favoriser l’accès aux avantages que présentent l’utilisation des ressources génétiques et du savoir traditionnel associé ainsi que le partage juste et équitable de ces avantages, comme convenu à l’échelle internationale.

Degré de risque des races de bétail locales dans le monde, 2000-2019 (en anglais)

Impact

Les informations collectées pour cet indicateur sont essentielles pour permettre de préserver des variétés animales précieuses et soutenir les moyens d'existence de la population mondiale grâce à des régimes alimentaires suffisants, variés et nutritifs sur le long terme.

Résultats clés

En 2019, 73 pour cent des races de bétail locales évaluées (soit 2 025 races sur 2 761) ont été jugées menacées d’extinction, compte tenu de la taille de leur population, de leurs taux de reproduction et d’autres caractéristiques biologiques. Ce résultat est légèrement meilleur que l’année précédente durant laquelle 78 pour cent des races évaluées avaient étaient jugées menacées d’extinction. Toutefois, les résultats varient d’une région à l’autre. Les races dont on connait la situation et qui sont considérées comme étant en danger se répartissent comme suit:

  • 84 pour cent en Europe;

  • 44 pour cent en Amérique du Sud;

  • 71 pour cent en Afrique australe.

En raison du peu d’informations communiquées, les résultats des autres régions ne sauraient être représentatifs.

Pour la majorité des races locales dans le monde, la situation demeure méconnue, faute de données. Seuls 77 pays ont communiqué des données pour l’année 2020, soit sept de plus que l’année précédente.

Partagez