Objectifs de développement durable

Suivre les progrès

Le succès des Objectifs de développement durable repose en grande partie sur un processus de suivi, d’examen et de surveillance efficace.

Le Programme 2030 met en place une structure mondiale de mesures qui comprend des données aux niveaux, locaux, nationaux et régionaux et culmine au Forum politique de haut niveau des Nations Unies.

Les indicateurs des ODD constituent la base de ce nouveau cadre mondial pour la responsabilité mutuelle. Mandatée par l’Assemblée Générale des Nations Unies, la Commission des statistiques des Nations Unies a identifié en mars 2016 un cadre des indicateurs  qui comprend 230 indicateurs pour suivre les 169 cibles des ODD. En tenant compte du principe directeur de « ne laisser personne derrière », les indicateurs sont définis pour être ventilés par genre, âge, revenu, géographie, emploi et d’autres aspects de l’identité sociale.

Cibler l’alimentation, l’agriculture et les ressources naturelles

La FAO est l'agence des Nations Unies gardienne pour 21 indicateurs, pour les ODD 2, 5, 6, 12, 14 et 15 et agence contributrice pour encore 5 autres objectifs.

En tant qu’agence gardienne, la FAO sera responsable de :

  • Collecter les données de sources nationales, les validant et les harmonisant, estimer les agrégats régionaux et mondiaux et les rendre disponibles pour des rapports internationaux
  • Contribuer aux rapports annuels de progrès des ODD, utilisés dans les processus de suivi et d’examen du Forum politique de haut niveau. Élargir la portée des publications phares pour inclure des annexes statistiques et des scénarios sur les indicateurs des ODD sous la garde de la FAO
  • Établir des partenariats avec d’autres agences internationales pour suivre le nombre croissant d’indicateurs, essentiels pour atteindre les objectifs interconnectés.

Du niveau mondial au niveau national

Les cibles des ODD sont définies dans le Programme 2030 comme « ambitieux et mondiaux », avec chaque gouvernement fixant ses cibles et indicateurs au niveau national « pour répondre aux ambitions mondiales tout en tenant compte de ses spécificités”. Toutefois, seuls les 230 indicateurs des ODD seront utilisés pour évaluer les progrès au niveau mondial.

La FAO est prête à soutenir les pays dans le renforcement des capacités à collecter les données et suivre les ODD, et à assurer que les données nationales sont comparables et agrégées aux niveaux subrégionaux, régionaux et mondiaux.

Des entités du secteur privé aux pays

Les entreprises et, de manière plus générale, le secteur privé peuvent contribuer de manière importante à la réalisation des objectifs de développement durable (ODD) et au suivi des progrès accomplis en la matière, mais leur rôle spécifique n’est pas suffisamment pris en compte dans le Programme 2030. C’est pourquoi la FAO a mis au point des indicateurs de base sur l’alimentation et l’agriculture visant à mesurer la contribution du secteur privé aux ODD. S’appuyant sur le document Guidance on core indicators for entity reporting on the contribution towards the implementation of the Sustainable Development Goals (GCI) (orientations sur les indicateurs de base relatifs à la communication d’informations par des entreprises concernant la contribution à l'accomplissement des objectifs de développement durable) élaboré par la Conférence des Nations Unies sur le commerce et le développement (CNUCED), cet instrument indique, à l'aide d'informations pratiques, comment mesurer la contribution des acteurs privés du secteur de l’alimentation et de l’agriculture aux ODD; les indicateurs portent sur quatre sous-secteurs: i) production agricole (production végétale et animale, dont aquaculture); ii) transformation de produits alimentaires, iii) vente de produits alimentaires en gros, iv) vente de produits alimentaires au détail. La FAO est résolue à œuvrer aux côtés des pays et des partenaires concernés parmi les organismes des Nations Unies et les instances de normalisation afin d’aider les organisations du secteur privé à utiliser les indicateurs et de prêter appui aux gouvernements ainsi qu’à d’autres parties prenantes s’agissant d’intégrer les informations recueillies à l’analyse globale et aux rapports sur les progrès réalisés en matière d’ODD.

Le projet de Directives supplémentaires relatives aux indicateurs de base sur l’alimentation et l'agriculture visant à mesurer la contribution du secteur privé aux ODD fera l’objet de consultations du 24 mars au 30 avril 2021 dans le cadre du Forum global sur la sécurité alimentaire et la nutrition (Forum FSN).

 

 

Partagez