Systèmes Ingénieux du Patrimoine Agricole Mondial (SIPAM)

Les jardins de Djebba el Olia, Tunisie

SIPAM depuis 2020

Perchés sur les hauteurs du Mont el Gorrâa, les jardins de Djebba el Olia forment un système agroforestier unique. Situé à 600m d’altitude, les communautés ont su façonner ce paysage montagneux à leur avantage en intégrant l’agriculture sur les terrasses issues de formations géologiques naturelles ou en les construisant en pierres sèches.

Adossé à un système d’irrigation efficace, les jardins suspendus de Djebba El Olia offrent de nombreuses ressources alimentaires à ses propriétaires. Basés sur la pratique de l’agroforesterie et de l’agroécologie, la culture du figuier est le pilier d’un système polycultural varié et résilient soutenu par de l’élevage extensif.

Les agriculteurs de Djebba El Olia, ont une fine connaissance des interactions et synergies aussi bien entre leurs cultures qu’avec la faune et la flore locales. Une longue tradition de savoirs et de pratiques liées à la transformation et à la conservation des aliments vient alimenter la fascination portée à ces les agriculteurs. Attachés à leurs terres, Djebba El Olia est une petite oasis suspendue dans les montagnes qui témoigne de l’ingéniosité de ses habitants.

Story

Sowing seeds in Tunisian sands

Nature can transform itself from a foe to an ally. Farmers have known this for centuries and have learned to survive and produce food despite hot temperatures, little water and even lack of arable land. Under such circumstances, communities have translated their resilience and inventiveness into farming techniques that have endured the test of time and are part of the solution for a challenging future.

News

Tunisia’s unique farming systems win recognition as part of the global agricultural heritage

Tunisia's traditional Ramli agricultural systems in the lagoons of Ghar El Melh and its hanging gardens from Djebba El Olia, have been recognized as Globally Important Agricultural Heritage Systems (GIAHS), a designation managed by the UN Food and Agriculture Organization (FAO). It is the second time Tunisian sites have won the GIAHS recognition, after Gafsa Oases in 2011.