Objectifs de développement durable

Indicateur 12.3.1 - Pertes et gaspillage alimentaires mondiales

La cible de l'ODD 12.3 a deux composantes, les pertes d'une part, et le gaspillage d'autre part, qui sont mesurées par deux indicateurs séparés.

Sous-indicateur 12.3.1.a - Indice des pertes alimentaires

L’indice des pertes alimentaires rend compte des pertes de denrées alimentaires qui se produisent du stade de la production à celui du commerce de détail (exclu). Il mesure l’évolution par pays des pourcentages de pertes pour un panier de 10 produits de base par rapport à une période de référence. Il contribue à la détermination des progrès accomplis au regard de la cible 12.3 des ODD.

Sous-indicateur 12.3.1.b - Indice du gaspillage alimentaire

Un sous-indicateur pour la mesure du gaspillage alimentaire au niveau de la vente au détail et de la consommation est en cours d’élaboration. Le Programme des Nations Unies pour l’environnement joue le rôle de chef de file pour la mise au point de ce sous-indicateur.

Cible 12.3

D’ici à 2030, réduire de moitié à l’échelle mondiale le volume de déchets alimentaires par habitant, au niveau de la distribution comme de la consommation, et diminuer les pertes de produits alimentaires tout au long des chaînes de production et d’approvisionnement, y compris les pertes après récolte.

Pourcentage de pertes de denrées alimentaires, par région, 2016-2020 (en anglais)

Impact

Ce sous-indicateur mesure l’évolution des pertes de denrées alimentaires le long de la chaîne d’approvisionnement, du stade de la maturité sur le site de production au stade du commerce de détail. Il vise à montrer l’incidence des politiques et des investissements sur l’efficience de la chaîne d’approvisionnement. La FAO recommande de recueillir des données aux différents stades (récolte, activités post-production, stockage, transport, transformation primaire et commerce de gros) en vue d’aider les pays à mettre sur pied des programmes pour améliorer l’efficience et le fonctionnement de leur système d’approvisionnement alimentaire. La FAO préconise également une approche des systèmes alimentaires permettant de tenir compte des pertes et des gaspillages de denrées alimentaires dans le contexte d’autres priorités stratégiques.

Résultats clés

Au niveau mondial, les estimations des pertes alimentaires sont restées stables entre 2016 et 2020, avec toutefois des variations importantes entre les régions et entre les sous-régions. 

Le pourcentage de nourriture perdue dans le monde après récolte au niveau des exploitations, du transport, du stockage, de la vente en gros et de la transformation est estimé à 13 pour cent en 2016 et 13,3 pour cent en 2020. Ces pourcentages correspondent à un indice des pertes alimentaires de 98,7 en 2016 et de 101,2 en 2020. 

Au niveau régional, l’Afrique subsaharienne affiche le pourcentage de pertes le plus élevé avec 21,4 pour cent. Les PMA et les PEID enregistrent également des pertes importantes, de 18,9 pour cent et 17,3 pour cent, respectivement. Dans ces régions, des insuffisances structurelles entraînent la perte de grandes quantités de nourriture entre les exploitations agricoles et les commerces de détail. Les pertes alimentaires sont élevées également en Asie de l’Est et du Sud-Est (15,1 pour cent) en raison de pertes importantes dans les filières des fruits et légumes. Les pertes sont les plus faibles dans les régions Amérique latine et Caraïbes (12,3 pour cent) et Europe et Amérique du Nord (9,9 pour cent). À l’exception de l’Asie centrale et du Sud, toutes les régions enregistrent une hausse des pertes estimées en 2020 par rapport à 2016, les plus fortes concernant les PEID (+ 1 pour cent), l’Océanie (+ 1,2 pour cent) et l’Afrique du Nord et l’Asie de l’Ouest (+ 1,7 pour cent). 

Matériel de formation

 Formation sur la mesure des pertes à la récolte et post-récolte de grains vivriers (céréales et légumes secs) (FR | EN)

Lignes directrices sur la mesure des pertes à la récolte et post-récolte (en anglais)

Grains and pulses | Field test reports (Ghana Malawi | Zimbabwe)

Fruits and vegetables | Field test report in Mexico 

Animal products | Field test report in Zambia 

Fish and fish products | Field test report in Guyana

Partagez