FAO.org

Accueil > Agriculture de conservation
Agriculture de conservation
Image 1

The Second Africa Congress on Conservation Agriculture

Registration started in March 2018
Image 2

Plus de pouvoir de marché pour les fermiers du Kenya

Augmenter la production et les revenus des fermiers kenyans grâce aux groupes d’agriculteurs et à la commercialisation collective
Image 3

Agriculture de conservation au Kenya: lutter contre la sécheresse et améliorer les récoltes

Aider les agricultrices à accéder aux marchés de manière durable
Image 4

Retour à la vie d'agriculteur

En Indonésie, l'agriculture de conservation permet aux agriculteurs d'éviter la migration

L'agriculture de conservation est un système cultural qui favorise le maintien d'une couverture permanente du sol, une perturbation mécanique des sols minimale (pas de travail du sol) et la diversification des espèces végétales. Elle accroît la biodiversité et stimule les processus biologiques naturels qui ont lieu au-dessus et en dessous de la surface du sol, ce qui contribue à une utilisation plus efficace de l’eau et des nutriments et permet d’améliorer durablement la production végétale.

Les trois principes de l’agriculture de conservation sont les suivants:

Une perturbation mécanique des sols minimale (pas de travail du sol) puisque l’ensemencement et/ou l’épandage d’engrais sont effectués directement.

Une couverture organique des sols permanente
(d’au moins 30 pour cent) faite de résidus végétaux et/ou de cultures de couverture.

La diversification des espèces cultivées,
obtenue en cultivant successivement plusieurs espèces (au moins trois) ou en les associant.