Nutrition

Outils pour l'évaluation de l'état nutritionnel

Les pays du monde entier et les associés de la FAO ont besoin de données précises et actualisées sur les apports alimentaires, les habitudes de  consommation et l’état nutritionnel des populations afin d’élaborer des politiques nutritionnelles efficaces et de mettre en œuvre des programmes d’intervention. La FAO soutient les pays membres dans l’élaboration de politiques et dans la création de plans d’action pour éliminer la faim, l’insécurité alimentaire et toutes les formes de malnutrition à travers l’utilisation de données concrètes, pertinentes, de qualité et exhaustives. Des informations de terrain d’une telle qualité sur la sécurité alimentaire et la nutrition sont utiles pour fixer des objectifs, mettre en place des systèmes de surveillance, de contrôle et d’évaluation d’impact, ainsi que pour supporter le plaidoyer.


La Division de la nutrition et des systèmes alimentaires de la FAO recommande l’utilisation d’indicateurs d’évaluation alimentaire validés et simples dans les pays à capacités et ressources limitées, afin de collecter des informations fondées sur l’alimentation qui puissent venir en aide aux processus décisionnels visant à une meilleure nutrition.

Indicateurs de diversité alimentaire

Les enquêtes quantitatives sur les apports alimentaires à l’échelle de l’individu peuvent être coûteuses et longues à mener. Cependant, des outils de mesure de la diversité alimentaire ont été développés et validés comme des indicateurs indirects et simples des apports alimentaires. Au niveau du ménage, l’indicateur indirect « Household Dietary Diversity Score (HDDS) » [score de la diversité alimentaire du ménage], développé en 2010, mesure l’accès aux aliments. Au niveau de l’individu, le « Minimum Dietary diversity-Women (MDD-W) » [diversité alimentaire minimale - femmes] développé en 2014, a été validé à travers une analyse secondaire comme un indicateur indirect pour évaluer la qualité de l’alimentation et l’adéquation de l’apport en micronutriments chez les femmes en âge de procréer.


Les informations obtenues grâce aux outils de mesure de la diversité alimentaire sont particulièrement utiles pour l’élaboration de politiques et de programmes efficaces relatifs à la sécurité alimentaire et à la nutrition, afin de promouvoir l’accès à des aliments nutritifs et l’adoption de régimes alimentaires sains. De surcroît, ces outils sont rapides et simples à utiliser : ils peuvent donc s’intégrer facilement dans la plupart des protocoles d’évaluation d’impact et dans les enquêtes de grande ampleur.