Nutrition

Quelle que soit la définition que l’on en donne, la nutrition dépend avant tout de ce que nous mangeons, c’est-à-dire des produits du secteur agro-alimentaire.

En améliorant nos systèmes alimentaires, notre façon de produire, récolter, entreposer, transporter, transformer et distribuer les aliments, nous pouvons améliorer nos régimes alimentaires, notre santé et mieux préserver les ressources naturelles.

Les problèmes de sous-nutrition ou de sur-nutrition découlent toujours en partie de choix et de pratiques inappropriés. L’éducation nutritionnelle est une étape importante pour donner aux consommateurs la possibilité d’opter pour des régimes alimentaires sains.

New: Sustainable healthy diets and biodiversity

Ressources

La pandémie de covid-19 bouleverse la vie quotidienne de nombreuses personnes dans le monde entier, mais certains comportements peuvent nous permettre de continuer à mener une vie saine pendant cette période difficile.

Avant tout, nous encourageons toutes les personnes à suivre les conseils de l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) et des gouvernements afin d’éviter d’être infecté par la covid-19 ou de la transmettre.  La distanciation physique et une bonne hygiène sont les meilleurs moyens de se protéger et de protéger les autres.

Une bonne nutrition est très importante avant, pendant et après une infection. Aucun aliment ni complément nutritionnel ne peut empêcher le virus de la covid-19 de nous infecter, mais une bonne alimentation peut contribuer à renforcer notre système immunitaire. Découvrez les recommandations de la FAO pour maintenir une alimentation saine durant la pandémie de covid-19.
Découvrez plus sur la page Nouveau coronavirus (COVID-19) de la FAO.

Rôle de la FAO en nutrition

Une nutrition adéquate est notre première défense contre la maladie et elle nous fournit l’énergie nécessaire pour mener une vie active. Une alimentation inadéquate peut engendrer toutes sortes de problèmes nutritionnels qui, lorsqu’ils affectent une génération de jeunes, peuvent réduire leurs capacités d’apprentissage et compromettre leur avenir, en perpétuant  un cycle intergénérationnel de pauvreté et de malnutrition, avec de lourdes conséquences aussi bien pour les individus que pour les nations.

Alors que les jeunes enfants sont les plus vulnérables à la malnutrition, le droit à une alimentation adéquate est un droit fondamental de chacun. Les problèmes de malnutrition – c’est-à-dire la sous-nutrition, les carences en micro-nutriments et l’obésité – existent dans tous les pays et touchent toutes les classes socio-économiques.

Les défis émergents - comme le changement climatique, la viabilité environnementale et l'évolution rapide des technologies - entraînent une transformation des systèmes alimentaires et soulèvent des questions quant aux moyens de satisfaire durablement les besoins alimentaires d’une population mondiale qui s’accroît.

Dans le même temps, les systèmes et les régimes alimentaires changent sous l’effet de la croissance économique inégale, de l’évolution des conditions socio-économiques et d’autres facteurs. En conséquence, la prévalence du surpoids, de l’obésité et des maladies associées non transmissibles augmente alors que la sous-nutrition et les carences en micronutriments persistent.

La stratégie nutritionnelle de la FAO vise à améliorer les régimes alimentaires et à élever les niveaux de nutrition au moyen d’une approche centrée sur les populations consistant à: