FAO.org

Accueil > Partenaires > Alliances parlementaires > Contexte
Alliances parlementaires

Contexte

La deuxième Conférence internationale sur la nutrition (CIN2), qui s’est tenue à Rome en novembre 2014, s’est penchée sur les multiples défis que soulève la malnutrition sous toutes ses formes et a cherché des solutions à appliquer sur les prochaines décennies.  La CIN2 s’est principalement conclue par la Déclaration de Rome sur la nutrition et le Cadre d’action, qui portent sur les défis majeurs d'aujourd'hui en matière de nutrition et définissent les priorités qui permettront d'améliorer la coopération internationale sur la nutrition. La Déclaration comprend un engagement dans plusieurs domaines, à commencer par l’élimination et la prévention de la faim et de la pauvreté sous toutes leurs formes.

En septembre 2015, l’Assemblée générale des Nations Unies a approuvé les objectifs de développement durable (ODD). Parmi les 17 ODD, l’élimination de la pauvreté, l’objectif faim zéro, la santé et le bien-être sont au premier plan.

Si l’on souhaite parvenir à la sécurité alimentaire et nutritionnelle et réaliser l’ensemble des ODD, l’engagement de toutes les parties prenantes est impératif, y compris de la part des parlementaires, des acteurs de la société civile et du secteur privé.

La FAO souhaite renforcer sa collaboration avec les parlementaires, en travaillant à un rapprochement de leurs engagements mutuels en matière de sécurité alimentaire et nutritionnelle, notamment en ce qui concerne le droit à une nourriture adéquate. Les parlementaires, responsables au premier chef de la loi, du budget et de la surveillance de l’action des pouvoirs publics, sont les mieux à même de faire de la sécurité alimentaire et nutritionnelle une priorité du calendrier politique et législatif.  

"Nous réaffirmons que chacun a droit à une nourriture saine et nutritive en quantité suffisante, et doit être épargné par la faim, et nous reconnaissons que des dispositions constitutionnelles et législatives spécifiques sont nécessaires pour assurer la pleine jouissance de ces droits."

Extrait de la déclaration des parlementaires, suite à leur réunion dans le cadre de la deuxième Conférence internationale sur la nutrition, en novembre 2014.