FAO.org

Accueil > Le Programme de développement pour l'après-2015 et les OMD > Prix
Le Programme de développement pour l'après-2015 et les OMD

Finalisation du cycle des OMD: reconnaître les progrès réalisés dans la lutte contre la faim - Récompenser les pays ayant atteint l’OMD-1 et l’objectif fixé dans le cadre du SMA

Le 7 juin 2015, la FAO récompensera les pays suivants qui ont atteint la cible du premier Objectif du millénaire pour le développement (OMD-1): l’Angola, la Bolivie, la Chine, le Costa Rica, la République dominicaine, le Gabon, le Laos, le Mali, le Mozambique, le Myanmar, le Népal, les Îles Salomon, le Suriname et l'Ouzbékistan.

L'Angola, la Chine, la République Dominicaine, le Gabon et le Myanmar sont honorés pour avoir atteint l’objectif plus ambitieux du Sommet mondial de l'alimentation de 1996.

En 2014, la liste des pays ayant atteint leurs objectifs internationaux s’est allongée, tandis que les gouvernements ont poursuivi leurs efforts de tenir leur engagement d’éradiquer la faim dans le monde. En juin, la FAO a primé la Chine et le Maroc qui ont atteint la cible relative à la réduction de la faim de l'OMD-1 et le Chili qui a atteint l'objectif plus ambitieux du Sommet mondial de l'alimentation. Le Chili faisait déjà partie des 20 pays récompensés pour l'OMD-1 en 2013.

En novembre 2014, la FAO a récompensé l'Ethiopie, le Gabon, la Gambie, l'Iran, Kiribati, la Malaisie, la Mauritanie, Maurice, le Mexique et les Philippines qui ont atteint la cible de l'OMD-1; et le Brésil, le Cameroun et l'Uruguay qui ont atteint l'objectif du Sommet mondial de l'alimentation.

En 2013, la FAO avait déjà honoré 38 pays qui était parvenu à réduire de moitié la proportion de personnes qui souffraient de la faim à l’horizon 2015, conformément à la cible de l'OMD-1. Parmi ces pays, 18 ont été récompensés pour avoir atteint aussi bien l'OMD-1 que l'objectif plus ambitieux fixé par le Sommet mondial de l'alimentation de 1996 (SMA), consistant à réduire de moitié le nombre absolu de personnes sous-alimentées.

Progrès réalisés par les pays en 2015

Angola

Le pays a atteint la cible relative à la réduction de la faim de l’OMD-1 en 2013 et s’est vu décerner un diplôme à cet égard. Les dernières estimations publiées dans l'État de l'insécurité alimentaire dans le monde (SOFI 2015) montrent que l'Angola a également atteint l'objectif plus ambitieux fixé par le Sommet alimentaire mondial en 1996. L’Angola a notamment réduit la prévalence de la sous-alimentation de 63,5 pour cent en 1990-92, à 14,2 pour cent en 2014-16. Durant la même période, le nombre de personnes sous-alimentées est passé de 6,8 millions à 3,2 millions de personnes.

Chine

Le pays a atteint la cible relative à la réduction de la faim de l’OMD-1 en 2013 et s’est vu décerner un diplôme à cet égard. Selon les dernières estimations du SOFI 2015, la Chine a également atteint l'objectif plus ambitieux fixé par le Sommet mondial de l'alimentation de 1996. La Chine a notamment fait reculer la prévalence de la sous-alimentation de 23,9% en 1990-92 à 9,3% en 2014-16. Pendant cette période, le nombre de personnes sous-alimentées est passé de 289 millions à 133,8 millions de personnes.

République Dominicaine

Le pays a atteint la cible relative à la réduction de la faim de l’OMD-1 en 2013 et s’est vu décerner un diplôme à cet égard. Les estimations du SOFI 2015 montrent que la République dominicaine a également atteint l'objectif plus ambitieux fixé par le Sommet mondial de l'alimentation en 1996. La République dominicaine a notamment réduit la prévalence de sous-alimentation de 34,3% en 1990-92, à 12,3% dans la projection 2014-16. Pendant la même période, le nombre de personnes sous-alimentées est passé de 2,5 millions à 1,3 million de personnes.

Laos

Selon le SOFI 2015, le Laos a atteint la cible relative à la réduction de la faim de l’OMD-1. La prévalence de la sous-alimentation a reculé de 42,8 pour cent en 1990-92 à 18,5 pour cent en 2014-16. Pendant la même période, le nombre de personnes sous-alimentées a diminué, passant de 1,9 million à 1,3 million de personnes.

Mozambique

Selon le SOFI 2015, le Mozambique a atteint la cible relative à la réduction de la faim de l’OMD-1. La prévalence de la sous-alimentation est passée de 56,1 pour cent en 1990-92 à 25,3 pour cent en 2014-16. Pendant la même période, le nombre de personnes sous-alimentées a reculé, passant de 7,8 millions à 6,9 millions de personnes.

Népal

Selon le SOFI, le Népal a atteint la cible de réduction de la faim de l’OMD-1. La prévalence de la sous-alimentation dans le pays est passée de 22,8 pour cent en 1990-92 à 7,8 pour cent en 2014-16. Pendant la même période, le nombre de personnes sous-alimentées a reculé de 4,2 millions à 2,2 millions de personnes.

Suriname

Selon le SOFI 2015, le Surinam a atteint la cible relative à la  réduction de la faim de l’OMD-1. La prévalence de sous-alimentation dans le pays a reculé, elle est passée de 15,5 pour cent en 1990-92 à 8 pour cent en 2014-16. Pendant la même période, le nombre de personnes sous-alimentées est passé de 64 000 à 44 000 personnes.

Bolivie (État plurinational de)

Selon les estimations publiées dans le SOFI 2015, l’État plurinational de Bolivie a atteint la cible relative à la réduction de la faim de l’OMD-1. La prévalence de la sous-alimentation est passée de 38 pour cent en 1990-92 à 15,9 pour cent en 2014-16. Au cours de cette même période, le nombre de personnes sous-alimentées est passé de 2,6 millions à 1,8 million.

Costa Rica

Selon les estimations du SOFI 2015, le Costa Rica a atteint la cible relative à la réduction de la faim de l’OMD-1. La prévalence de la sous-alimentation a diminué de 5,2 pour cent en 1990-92 à 4,99 pour cent en 2014-16. Pendant la même période, le nombre de personnes sous-alimentées a augmenté de 0,16 à 0,25 million de personnes.

Gabon

Le pays a atteint la cible relative à la réduction de la faim de l’OMD-1 et a reçu un diplôme à cet égard en 2014. Les dernières estimations du SOFI 2015 montrent que le Gabon a également atteint l'objectif plus ambitieux fixé par le Sommet mondial de l'alimentation en 1996. La prévalence de la sous-alimentation a reculé de 11,7% en 1990-92, à 3,1% dans la projection 2014-16. Pendant la même période, le nombre de personnes sous-alimentées est passé de 0,11 million à 0,05 million.

Mali

Selon les toutes dernières estimations du SOFI 2015, le pays a atteint la cible relative à la réduction de la faim de l’OMD-1 et l’objectif plus ambitieux du Sommet Mondial de l’alimentation. Le nombre de personnes sous-alimentées a diminué, passant de 1,4 million en 1990-92 à 0,7 million de personnes en 2014-16. Pendant la même période, la prévalence de la sous-alimentation est passée de 16,7 pour cent à 4,1 pour cent.

Myanmar

Selon les estimations les plus récentes du SOFI 2015, la prévalence de la sous-alimentation au Myanmar a reculé de 62,6% en 1990-92, à 14,2% en 2014-16. Durant la même période, le nombre de personnes sous-alimentées a diminué, passant de 26,8 millions à 7,7 millions. Cela signifie que le pays a atteint aussi bien l'objectif de réduction de la faim de l’OMD-1 et l'objectif plus ambitieux fixé en 1996 par le Sommet mondial de l'alimentation.

Îles Salomon

Selon le SOFI 2015, les Îles Salomon ont atteint la cible de réduction de la faim de l’OMD-1. La prévalence de sous-alimentation dans le pays a diminué, passant de 24,8 pour cent en 1990-92 à 11,3 pour cent en 2014-16. Pendant la même période, le nombre de personnes sous-alimentées est passé de 80 000 à 70 000 personnes.

Ouzbékistan

D’après les estimations du SOFI 2015, l’Ouzbékistan a atteint la cible relative à la réduction de la faim de l’OMD-1. La prévalence de la sous-alimentation dans le pays a diminué régulièrement depuis 2002-04 et a atteint 8 pour cent en 2014-16. Pendant la même période, le nombre de personnes sous-alimentées est passé de 4,5 millions à 1,3 million de personnes.