FAO.org

Accueil > Passerelle sur l’aviculture et les produits avicoles > Aspects socio-economiques > La chaîne avicole
Passerelle sur l’aviculture et les produits avicoles

La chaîne avicole

Les chaînes de valeur avicoles établissent des liens entre les acteurs et activités associés à la livraison des volailles et des produits avicoles et le consommateur final, avec des produits qui augmentent en valeur à chaque étape. Une chaîne avicole peut comprendre la production, le transport, la transformation, l'emballage et l'entreposage, ainsi que la distribution. Ces activités nécessitent des intrants – tels que des financements et des matières premières – qui sont utilisés pour ajouter de la valeur et pour amener les volailles et les produits avicoles jusqu’aux consommateurs. Il est essentiel de comprendre comment fonctionnent les chaînes de valeur avicoles afin de favoriser leur développement durable.

Les unités de production de viande de volaille ou d'œufs à grande échelle sont souvent intégrées verticalement, et regroupent les installations pour les lignées parentales et grand parentales, les écloseries, les usines d'aliments, ainsi que les unités de transformation de la viande et des œufs. La production est généralement située dans ou près des villes et à proximité des unités de transformation et des fournisseurs d’intrants. De tels systèmes approvisionnent principalement les populations urbaines et péri-urbaines. Les petites unités de production familiale de type commercial produisent souvent des produits similaires, mais avec une efficacité moindre et des difficultés à obtenir des intrants de qualité tels que des poussins et des aliments pour animaux.

La demande en viande et œufs de volailles indigènes de la part des consommateurs urbains ne cessent de croître et cette situation pourrait s’avérer une opportunité majeure pour les petits producteurs, transformateurs et distributeurs avicoles familiaux. Toutefois, ces derniers sont confrontés à un certain nombre de défis, notamment: les difficultés à mettre en place un système commercial viable en raison de leur production limitée; l'éloignement des sites de production; la pauvreté des infrastructures de transport; et les problèmes liés à la mise en place de chaînes d’approvisionnement réfrigérées.