Objectifs de développement durable

Indicateur 14.b.1 - Mise en œuvre d’un cadre juridique, réglementaire, politique ou institutionnel reconnaissant et protégeant les droits d’accès des petits pêcheurs

Cet indicateur synthétique est établi sur la base des mesures prises par les pays pour mettre en œuvre les Directives volontaires visant à assurer la durabilité de la pêche artisanale dans le contexte de la sécurité alimentaire et de l’éradication de la pauvreté. Il porte sur l’aspect «droits d’accès» de la cible 14.b des ODD.

Garantir aux petits pêcheurs l’accès aux ressources marines et aux marchés

Progrès réalisés dans la mise en œuvre des instruments internationaux visant à promouvoir et protéger la pêche artisanale, 2020 (en anglais)

Impact

Avec les autres indicateurs de l'ODD 14, il donne une vue d’ensemble des activités marineset fournit aux pays des renseignements sur le niveau optimal de l’effort de pêche, la croissance de l'aquaculture et un accès équitable et sûr aux ressources aquatiques vivantes.

Résultats clés

Il est essentiel d’apporter un soutien accru aux petits pêcheurs dans le contexte de la pandémie de coronavirus.

Alors que le monde se prépare à célébrer l’Année internationale de la pêche et de l’aquaculture artisanales (2022), l’engagement des pays à permettre aux petits pêcheurs artisanaux d’accéder aux ressources marines et aux marchés gagne du terrain. Les petits pêcheurs, qui représentent plus de la moitié de la production totale de capture dans les pays en développement, continuent de figurer parmi les producteurs d’aliments les plus marginalisés, ce qui incite la communauté internationale à agir. Il est démontré que la crise de la covid-19 a une incidence négative sur leur subsistance, car la demande mondiale de fruits de mer diminue et les restrictions de transport entravent l’accès au marché.

Dans le même temps, ces petits producteurs remplissent un rôle essentiel pour ce qui est de nourrir, dans la crise actuelle, ceux qui dépendent du secteur et les communautés locales. Il importe plus que jamais que les pays soutiennent ces petits pêcheurs, qui contribuent de manière essentielle à l’instauration de systèmes alimentaires durables. Cette action pourra passer par l’adoption d’initiatives spécifiques de mise en œuvre des Directives volontaires visant à assurer la durabilité de la pêche artisanale dans le contexte de la sécurité alimentaire et de l'éradication de la pauvreté, instrument international qui encourage une meilleure gouvernance de la pêche artisanale, y compris dans les chaînes de valeur, les opérations d’après-récolte et le commerce, et qui comprend un chapitre consacré aux risques de catastrophes et au changement climatique.

Depuis 2015, la plupart des régions ont développé l’adoption de cadres réglementaires qui soutiennent la pêche artisanale et favorisent une prise de décisions participative, y compris les PEID, où jusqu’à 70 pour cent des personnes qui travaillent dans ce secteur pratiquent la pêche artisanale. Le score mondial moyen pour l’indicateur 14.b.1, score composite de mise en œuvre de cadres juridiques, réglementaires, politiques et institutionnels qui reconnaissent et protègent les droits d’accès des petits pêcheurs, est passé de 3/5 en 2018 à 4/5 en 2020. Au niveau régional, l’Afrique du Nord et l’Asie occidentale reflètent ce bond, tandis que l’Asie centrale et l’Asie du Sud et l’Amérique latine et les Caraïbes ont réduit leur score de 3/5 à 2/5 et de 4/5 à 3/5, respectivement, ce qui montre qu’il faut redoubler d’efforts et qu’il n’y a pas de place pour l'autosatisfaction. Les autres régions sont restées stables, avec un score de 4/5.

Malgré l’amélioration globale, certains des éléments constitutifs du score composite de l’indicateur 14.b.1 affichent des progrès moindres. L’un d’eux est l’adoption d’initiatives visant spécifiquement à mettre en œuvre les Directives volontaires visant à assurer la durabilité de la pêche artisanale, qui reflète un très faible engagement des pays, malgré leur capacité à guider une action propre à protéger la pêche artisanale, en particulier dans les circonstances actuelles. Dans le monde, seule la moitié environ des pays ont adopté des initiatives de ce type. Le manque de ressources financières et de structures organisationnelles pose aux petits pêcheurs des problèmes critiques, auxquels s’ajoute une sensibilisation limitée du public à l’importance de la pêche artisanale, ainsi qu’une coordination insuffisante des autorités nationales compétentes.

En évidence

Multimédias

Partagez